/ San Fierro

Un trafic de drogue découvert à San Fierro

Dans la matinée, après plusieurs mois de travail acharné, les policiers de San Fierro ont démantelé un réseau de trafiquants de drogue qui tentait d'écouler sa marchandise sur le sol de San Andreas.

C'est par bateau que les contrebandiers ont acheminé toutes sortes de drogues à San Fierro, malheureusement pour eux les policiers étaient sur le coup et ont intercepté et interpellé 5 personnes qui se préparaient à acheminer dans des containers entiers champignons, herbes, cocaïne... à travers tout l'état. Le gouverneur se dit satisfait de cette prise qui selon lui va inciter les dealers et fournisseurs à stopper peu à peu leurs activités sous crainte d'être sévèrement pénalisé a-t-il rajouté, d'ailleurs il compte organisé une campagne pour sensibiliser les jeunes. Selon une estimation il s'écoulerait près de 500 kg de drogues par jour à San Andreas, presque autant que la revente d'armes interdites.

Le bateau ayant servi aux contrebandiers

L'intervention plutôt musclée restera marqué dans les annales par son déploiement d'effectif impressionnant rare à San Fierro, un des policiers nous donne sa version des faits : « Quand on est arrivé sur place il y avait déjà au moins 10 voitures de police, 2 hélicoptères et un fourgon blindé, je crois que les dirigeant de l'opération s'attendaient à une lourde fusillade mais nous sommes tombés sur 5 personnes qui étaient censés dissimuler la drogue et la remettre aux dealers. ». Les chauffeurs, inculpés pour recel encourent jusqu'à 6 ans de prison dont 2 mois fermes. Après l'arrestation dont l'impressionnant dispositif était finalement inutile, les 5 hommes sont rapidement passés aux aveux et ont révélé plusieurs noms connus des services de polices et des fédéraux.

Les containers stockant la drogue

La brigade des stup's comme on dit dans le métier remonta la piste du bateau, qui venait de Vice City. Le capitaine du navire et la société de transport qui l'employait affirme qu'ils n'étaient pas au courant du trafic, selon la police ils auraient été payés pour fermer les yeux, car les containers sont censés être vérifiés avant l'embarcation. Après un mois de recherche, les enquêteurs trouvèrent les hommes qu'ils recherchaient, 3 étaient des barons de la drogue et les 6 autres n'étaient que de simples associés. D'après les quelques informations qui nous sont parvenues, la plupart des herbes viendrait directement de San Andreas, ce que la police ne comprend pas. Car de toute façon, la police ne comprend rien.

Arrestation d'un des barons de la drogue