/ Los Santos

Un jeu qui va faire du bruit...

C'est aujourd'hui que sort le très attendu Big Car Theft V et déjà, le dernier opus du jeu se vend par millions d'exemplaires a travers le monde. Enquête du Liberty Tree sur l'un des jeux les plus controversés du moment...

Les fans l'attendaient depuis des mois, mais le studio Bockstar aura réussi à maintenir le mystère jusqu'au dernier moment, c'est donc après des heures de queue que les fans de la série Big Car Theft ont pu obtenir leur galette soigneusement rangée dans une boite à la jaquette évocatrice, le Liberty Tree y était et a pu obtenir son exemplaire afin de vous donner notre avis.

Mais tout d'abord, qu'est-ce que BCT ? Pour ceux qui ne connaissent pas encore, il s'agit en fait de l'un des jeux vidéos les plus vendus, mais aussi les plus controversés du moment. Le but du jeu est simple, vivre la vie d'un gangster dans notre belle ville de Liberty-City (honteusement caricaturée en un "New York" sorti d'on-ne-sait-où). Pour cela, tout est permis: vol, meurtres et prostitution... BCT n'est pas un jeu qui s'encombre d'une quelconque morale et "la provocation a été poussée beaucoup plus loin cette fois, nous nous sommes ainsi attaqué à l'alcoolisme et au terrorisme" clamait fièrement ce matin l'un des responsables marketings du studio Bockstar Games à l'origine du jeu.

Des centaines de nos têtes blondes ont donc patientés afin de pouvoir acheter le jeu que tout le monde devrait posséder malgré les recommandations de l'ESBR qui tente, sans grand succès, de faire appliquer l'interdiction de vente aux mineurs. Cette sortie est très mal vue par bon nombre d'associations de parents aux Etats-Unis qui ont trouvé leur voix au travers du célèbre avocat John Thompson (comme le fusil mitrailleur) qui n'a de cesse depuis plusieurs années de dénoncer les méfaits des jeux vidéos violents sur la jeunesse. Il a ainsi reproché à BCT5 d'inciter les jeunes à utiliser des armes à feu (notamment contre les fonctionnaires de police) et à consommer de l'alcool et de la drogue.

Coté jeu, Bockstar tient ses promesses avec le cinquième épisode de sa serie phare. En effet, la qualité est au rendez vous, ainsi que le plaisir de jouer. Vous aurez ainsi le plaisir de tuer bon nombre de personnes innocentes, conduire ivre, assassiner sauvagement des membres des forces de l'ordre et collectionner armes et voitures en tout genre et le tout virtuellement (donc sans subir les conséquences désastreuses que ces actes impliqueraient dans la vie réelle).

Bien sur, comme toujours, les Libertyciens consciencieux vérifieront l'âge de leurs marmots avant de leur acheter le jeu ce qui leur évitera d'avoir à demander aux bons messieurs de chez Bockstar d'avoir à le faire...