/ Liberty-City

Disparition tragique d’un journaliste du Daily Globe

Le Daily Globe, journal concurrent du Liberty Tree, est en deuil. Patrick Dörtbagg, journaliste au Daily et spécialisé dans les articles à scandales et les potins mondains, a été retrouvé mort dans son véhicule, dans une ruelle sombre de Castle Garden City.
Le corps fut découvert hier martin par un clochard, Alec Jefferson, habitué du quartier.

Le Daily Globe, journal concurrent du Liberty Tree.

Alec Jefferson, SDF : Comme tous les jours, je fais le tour du quartier de bonne heure, histoire de faire les poubelles avant que les éboueurs viennent faire le ménage. Je venais donc de vider mon deuxième container quand je vis cette bagnole arrêtée dans la ruelle. En m’approchant du côté du conducteur, j’ai vu que le pare-brise était éclaboussé de sang. J’ai alors ouvert la porte, et en fouillant dans le portefeuille du gus, j’ai trouvé une carte de presse. J’ai pris les 150$ en liquide qui se trouvaient dedans et j’ai appelé le 911.

Patrick Dörtbagg, tué d'une balle en pleine tête.

Le LCPD confirme le témoignage d’Alec. A 5h27 du matin précisément, le commissariat 13 reçu un appel anonyme signalant qu’un cadavre se trouvait dans une ruelle de Castle Garden City. Aussitôt, une patrouille fut envoyée sur place, et les officiers présents découvrirent le corps inanimé de Patrick Dörtbagg, une balle en pleine tête.

Le légiste arriva sur place, accompagné du lieutenant Terry Calahaine, suivi de près par deux agents du FBI.

Le LCPD et le FBI présents sur la scène de crime.

Lieutenant Terry Calahaine : Le mec s’est pris une balle en pleine tronche, boom headshot ! L’heure du décès peut être estimée aux environs d’une heure du mat’. Le moteur de la gova était coupé et la radio était en marche, je pense donc que la victime attendait son assassin en écoutant tranquillement Electroshock FM. Notre client semble être tombé dans un piège.

La thèse du piège semble être confirmée par les collègues de Dörtbagg, choqués par la nouvelle. En effet, Patrick aurait été contacté par un indicateur anonyme, qui lui proposait de croustillantes informations sur la vie privée du député maire Bryce Dawkins. Un post-it retrouvé sur le bureau du journaliste apprit au LCPD que les deux individus devaient se retrouver dans une ruelle de Castle Garden City à une heure du matin.

Le FBI mène donc l’enquête en étroite collaboration avec la police de Liberty City, ces derniers ayant d’autres meurtres non élucidés dont le modus operandi serait similaire. Des indices ont aussi été retrouvés sur la scène de crime, dont deux bagues de cigare de la marque « Cohiba », une bouteille de Vodka vide ainsi qu’un exemplaire du Liberty Tree. Pour la police, cela ne fait pas de mystère : l’assassin du journaliste voulait venger notre journal de cet article scandaleux, paru le 15 février 2010, accusant les dirigeants du LT d’appartenir à la mafia, et rédigé des mains de Dörtbagg.

Mike Litoris, collègue de la victime : C’est horrible, Patrick est une véritable perte pour le journal. Surtout qu’il était le seul à savoir comment feinter la machine à café pour avoir des capuccino gratos.

Mike Litoris.