/ Liberty-City

Crise chez Karin Automobile : Rappel monstre de 800 000 Dilettante

Une crise touche la firme Japano-Américaine Karin Automobile. En effet, la marque rappelle pas moins de 800 000 Dilettante fabriquées entre 2006 et 2010, certains modèles équipés du GPS haut de gamme exploseraient sans raison apparente, mettant Liberty City à feu et à sang.

C’est il y a deux ans seulement qu’a commencé la série noire. Billy Hamilton allait à son travail d’informaticien à Broker à bord de sa Dilettante fraîchement achetée. Il en a de la chance, il a fait un crédit de 30 ans pour obtenir sa Dilettante full options. Tout se passe bien, jusqu’au drame. La voiture de Hamilton sauta, entraînant dans l’explosion cinq voitures du trafic et provoqua un carambolage de 19 voitures, en plein Algonquin. 8 personnes sont décédées.

Une des explosions ayant coûté la vie à quelques de nos citoyens

Le 18 mars 2009, en pleine paranoïa terroriste, c’est l’attentat de Middle park qui faisait 18 morts et 24 blessés suite à l’explosion spontanée d’une Dilettante. En effet, c’était la voiture de Helen Spokesman, partie faire sa séance de yoga. A onze heures vingt-deux du matin, sa voiture sauta, tuant principalement des touristes coréens.

H. Spokesman : Je ne comprends pas. Je venais de finir la position du cerf en rut et partais manger mon yaourt aux épinards bio lorsque j’entendis une explosion et ressentis une déflagration. Je ne savais pas que c’était ma voiture.

Attentat de Middle Park

Explosions sur explosions se sont depuis succedées. Elles sont moins importantes et gravissimes que ces deux dernières, tuant que deux ou trois personnes ou causant que des dégâts matériels.

Hier, lors de sa conférence de presse, Gordon Chan, chairman de Karin Automobile a lancé l’état d’alerte en rappelant 800 000 Dilettante équipées de l’innovant système GPS avec mise à jour quotidienne et repérage du véhicule lors d’un vol appelé D.A.H.I.J.D. afin d’être démonté et remplacé par un autre système, moins innovant certes, mais plus sécurisant. Ce système défectueux serait la cause de l’explosion subite de déjà 45 Dilettantes rien que dans notre métropole -Alderney compris- ayant causé environ 75 morts.

Le système D.A.H.I.J.D est fabriquée, pour raison de coûts, en Afghanistan, à Kaboul par La Adeaq. Mais Chan prétend que la faille ne viendrait pas de là bas:

Extrait de la conférence de presse de Gordon Chan : [...] La Adeaq Automotive est une firme sérieuse fondée en 2001. Je ne vois pas pourquoi ça serait eux qui feraient sauter nos automobiles. Les Talibans, comme on les appelle là bas, n’ont jamais franchi nos frontières, ne sont pas noirs et nous ont certifiés être républicains.
[...]Vous ne savez pas si votre voiture est équipée du D.A.H.I.J.D. car vous êtes trop pauvres pour vous acheter une Dilettante neuve et vous n’avez pas vu la présence du GPS dans l’annonce ? Regardez sous le capot si vous avez la référence diputs-snacirema-nombre ou halla-tabkaw-nombre, si oui courrez vers votre concessionnaire Karin vous faire remplacer gratuitement votre système GPS. Toutefois, vous devrez quand même payer une TVA s’élevant à 200% du système GPS neuf.[...]

Rappelez-vous de la Karin Dilettante, voiture hybride essence-électrique lancée au millésime 2005 ayant bénéficié d’une forte et écrasante campagne publicitaire. Après des études, il s’est révélé que cette technologie au prix exorbitant (39.999$ prix de base, sans la longue liste d’options allant du verrouillage central au compte-tours en passant par la boîte cinq vitesses et de la direction assistée…si, si !) rend les propriétaires de ces voitures à avoir un égo sur-dimensionné et moralisant constamment leurs voisins (la preuve, nos confrères du Daily Globe les utilisent comme voiture de société) roulant dans des Huntley Sport. Ces voitures ont aussi un plus grand impact écologique qu’une autre voiture, en effet, leur fabrication est bien plus polluante et les moyens pour recycler les batteries sont moindres.

Une foule de publicités représentent la Karin Dilettante, en voici un échantillon.

Ce n’est pas la première crise « explosive » que rencontre Gordon Chan. En effet, en 2001, lorsqu’il était à la tête de Maibatsu, les voitures, lors d’un tonneau, s’enflammaient au niveau du moteur et explosaient quelques secondes après.
Les propriétaires des modèles concernés sont invités à venir réparer la faille chez son concessionnaire Karin le plus proche. Ceux ne le faisant pas sont passibles d’emprisonnement à Guanotiamo ainsi que la saisie de tous ses biens. Ça vous apprendra à jouer les bonnes consciences.