/ Los Santos

Pompiers: le torchon brûle avec la mairie

Il est 8h30 ce matin, la maison de Mrs Stevenson près de Las Colinas est en feu. Des centaines d'incendies comme celui-ci font rage au même moment dans la ville et rien ne pourra plus les arrêter désormais. En effet, le chef des pompiers l'a annoncé hier soir, tous les camions anti-incendie de Los Santos resteront au garage aujourd'hui.

Aussi incroyable que cela puisse paraître, les pompiers démissionnent au moment même ou la ville est littéralement en feu. Mais cette décision n'est pas due au hasard ou à un simple caprice des soldats du feu, dans les derniers jours, ce ne sont pas moins de quarante-sept d'entre eux qui ont été atteints par des tirs d'armes à feu alors qu'ils étaient en intervention sur divers incendies.

Sur les quarante-sept victimes, dix-neuf ne reverront jamais la lumière du jour et près d'une dizaine sont toujours entre la vie et la mort à l'hôpital de la ville. Leurs familles ont déposé des plaintes mais il est malheureusement impossible dans cette pagaille de retrouver les auteurs de ces crimes. Le chef des pompiers a donc annoncé sa décision et a précisé que cette grève durerait "tant que le calme ne serait pas revenu".

Dès qu'il fût averti de la nouvelle, le maire a annoncé que des mesures sévères seraient prises contre les pompiers déserteurs. La nouvelle n'a pas arrêté ces derniers qui affirment qu'il ne pourra pas mettre au chômage tous les pompiers de la ville, le chef des pompiers s'est d'ailleurs adressé aux jeunes qui incendient les banlieues de la ville en leur expliquant que "le meilleur moyen de faire avancer les choses, c'est d'incendier la mairie !".

Cette déclaration n'a absolument pas plu au maire, le chef des pompiers passera donc cette nuit au moins en prison. Cette crise met en danger les millions d'habitants que compte la ville et semble loin d'être terminée. Les pompiers restent donc chez eux ce soir alors que de plus en plus d'habitants se retrouvent sans domicile.