/ Las Venturas

Télescopage à Las Venturas

Hier matin, trois avions se sont percutés à l’aéroport de Las Venturas. Nous ne savons pas encore ce qui s’est passé mais d’après les résultats, les morts sont nombreux tout autant que les témoins.

Après l’écrasement de deux avions au Mont Chiliad il y a environ 7 mois, de l’avion de ligne dans la bais de San Fierro (13 octobre 2005) et le crash du Beagle à Vinewood en mars, trois nouveaux avions se sont télescopés à l’aéroport de Las Venturas.

En effet à 5h33 du matin, ce samedi 15 avril, 4 pilotes ainsi que certains leurs passagers vont peut-être vivre leurs dernières minutes.

Deux avions de type Shamal étaient sur la piste numéro 8. Les pilotes devaient sûrement s’échanger des informations de route, des souvenirs de leur dernier voyage, etc… quand tout est sur le point de virer au cauchemar.

Voici les deux shamal (ceci est une reconstitution du FBI)

Au même moment, un avion de ligne AT-400, provenant de Vice City, est prêt à atterrir dans les minutes qui viennent : il demande des informations à la tour de contrôle pour savoir sur quelle piste il peut atterrir. Malgré les interférences radio, le co-pilote (qui est un des rescapés) comprend qu’ils peuvent se poser sur la piste 8.

L'énorme AT-400 se pose sur la piste (reconstitution du FBI)

Ajoutons aussi que la brume était quasi permanente.

L’avion de ligne commence la manœuvre de descente et c’est la qu’il percute le derrière des deux jet privé et qu’une énorme explosion se produit. La tour de contrôle prend feu (car plusieurs morceaux de carcasses d'avion enflammés ont été projeté dans l'explosion) et l’alarme est déclenchée.

Le brouillard s’est ensuite dissipé, les pompiers de Las Venturas sont arrivés peu de temps après et ont réussi à contenir les flammes.

Puis petit à petit ils ont laissé place au FBI qui est en train de mener l'enquête pour découvrir la cause d'une telle catastrophe. Ceux-ci ont d'ores et déjà écarté la thèse de l’attentat mais la cause de l'incident technique ou du manque de visibilité sont plus soutenus.

Résultat du terrible crash des avions à Las Venturas

Nous avons recueilli, mon assistant Tony et moi, ces informations auprès des survivants de "ces" terribles crashs en les interrogeant.

La tour de contrôle où, peut-être, le système a été défaillant.

Le président de San Andreas John Sturner prévoit de faire passer une loi en force disant:

Le contrôle aérien de l’état sera désormais surveillé depuis la base de la zone 69 puisque les aéroport ne sont pas assez compétents pour éviter tous ces catastrophes.

Voici donc les paroles qui nous été reportées par les médias.

En espérant que les survivants soient maintenant heureux et aient peu de séquelles mentales et physiques.

Affaire à suivre.