/ San Fierro

Disparition tragique d'Edward Otto

Le PDG des concession Otto's Autos, Edward Otto, est décédé dans des conditions tragiques, rappelant ainsi le décès de son frère Jerry, mort dans un accident d'avion. La pérennité de son entreprise Otto's Autos, créée par son arrière grand-père en 1832, qui ne vendait alors que des bicyclette, sera assurée par le vice-président, Michael Roller. Rappelons que c'est dans cette concession qu'est né le premier contrat de vente automobile, ainsi que le fameux guide Otto.

L'Otto's Autos de San Fierro, siège de la société.

Mais que s'est-il passé ? Pourquoi a t-on retrouvé le corps inerte d'Edward Otto dans ce petit chalutier ? L'inspecteur Henry, chargé de l'enquête, répond à ces questions :

Selon les proches et nos infos recueillies, Edward Otto était en très bonne relation avec le président du Comité de Pêche de San Fierro, Tommy Columbia. Ensuite, nous savons qu'ils avaient une partie de pêche de prévu, la pêche au bar.

Cependant, il y a un problème. Le pêcheur, Georges Trence, ayant aperçu le bateau qui coulait a pu répondre à quelques questions :

Liberty Tree : Quelle heure était-il quand vous avez aperçu le chalutier ?

Georges Trence : L'tait pas loin d'4 ou 5h du matin. L'soleil 'lait bientôt se lever vindjûû !

Liberty Tree : Et au niveau des conditions météo, c'était bon ou pas ?

Georges Trence : Vla ti pas, c'tait très, très mauvais avé un brouillard fou. L'autre fois, y avait un pêcheur qu'était parti 'vec c'temps et j'l'ai plus jamais r'vu crévindjû !

Liberty Tree : Mais vous, vous êtes pêcheur. Pourquoi êtes vous aller pêcher avec ce temps ?

Georges Trence : Cré, j'suis pas un faignant comme les jeunes moé! Moi, j'vais pêcher même quand fait maussade! Ouai m'sieur!

Liberty Tree : Une dernière question : comment était le chalutier?

Georges Trence : L'tait presque au fond d'la flotte dis, hé. 'Reusement qu'j'ai pris une photo vindidjûûû !

Le chalutier de M. Columbia prit vers 5h du matin.

Deux heures après l'appel radio du pêcheur, les gardes-côtes étaient sur place, trouvant le corps d'Edward Otto.

Il est mort par noyade, c'est quasi-certain. Il n'y a aucune trace de lutte, pas de balles. Après, l'autopsie, nous pourrons donc confirmer cette noyade.

Nous indique le légiste de la police maritime. D'ailleurs, celle-ci a vite fait de remarquer que le corps de Tommy Columbia n'était pas dans le chalutier, ni aux alentours. Elle en a conclu que le bateau a chaviré suite à une collision à un rocher :

Oui, dans la baie de San Fierro, il y a une multitude de petits rochers. De plus, nous avons remarqué un trou au niveau de la coque.

Nous explique l'inspecteur Henry. Les gardes-côtes ont préféré confier l'affaire à l'US Navy, bien mieux équipé pour ce genre de recherches.

Des recherches qui ont duré toute la journée.

Né en 1963, Edward Otto avait fait toutes ses études aux Etats-Unis, notamment dans la grande université de Liberty City où il avait appris les ficelles du métiers. Ayant monté progressivement dans la hiérarchie, de standardiste à Président, comme le veux la tradition familiale, il avait surmonté les manifestations, les grèves et avait même fait des journées portes ouvertes dans le service comptabilité qui avait pour réputation de rester très discret. Edward Otto laisse une famille en péril dont six enfants âgés de 4 à 11 ans.

De gauche à droite : Edward Otto et Michael Roller.

Aujourd'hui, c'est le Vice-président qui prend les commandes, Michael Roller, un lointain cousin connaissant très bien la famille Otto. Son discours de sa prise du commandement aura été sobre et très professionnel :

C'est un événement tragique qui est arrivé aujourd'hui. Edward Otto est décédé et nous laisse seuls. Je suis donc dans l'obligation de le relever dans ses fonctions et je prend dès aujourd'hui le commandement de la société Otto's Auto en tant que PDG.

Il est à noté que c'est la première fois que la société Otto's Auto n'est pas dirigé par un membre de la famille Otto.