/ Los Santos

Importante hausse du prix de l'essence

Attaque contre le cortège du président Irakien à Tikrit (FOX NEWS).

Photo satellite de l’ouragan Margarita au-dessus des Keys en Floride.

L'assassinat du nouveau président de l'Irak, Ousma Oussaraf, ainsi que la menace de l'ouragan Margarita qui se dirige en ligne droite vers les installations pétrolière du Golf du Mexique, ont été les principaux responsables de la forte hausse du prix du brut qui a clôturé à plus de $150 le baril à la fermeture des marchés hier soir.

Aussitôt que la nouvelle est sorti, un vaste sentiment d'incertitude s'est rapidement emparé des consommateurs. Un mouvement de panique à tout d'abord frappé Los Santos pour se propager ensuite au reste de l'Etat. La police est sur les dents car de nombreuses stations-service sont en proie aux vols et aux actes de vandalisme.

« Le prochain qui se taille sans payer va goûter à ma médecine! » s'exclamait Jonas Pietro, propriétaire d'un gaz bar qui a décidé de s'armer pour dissuader ceux qui seraient intéressé à lui dérober du carburant.

Voyant que la situation leur glissait rapidement entre les mains, les autorités ont décidé de doubler le nombre de policiers en service en rappelant même ceux qui étaient en congé ou en vacances.

Il fallait être très patient car l'attente était très longue aux pompes.

Il n'est pas question de laisser les honnêtes citoyens se faire dévaliser par des gens sans scrupules, les lois sont faites pour être respectés et c'est ce que nous allons faire! Nous utiliserons la force s'il le faut mais c’est ici que s’arrête le pillage!

A déclaré le maire de Los Santos sur marches de l'Hôtel de ville devant un groupe de journaliste.

La police surveillait les points de service pour éviter les débordements.

Quelques OGF créaient des rixes.

La décision du maire de poster le SWAT à différents endroits a porté ses fruits puisque l'ordre a été rétabli dans les secteurs en question. Malgré ce fait, deux gaz bar sont toujours la proie des flammes à San Fierro et Las Venturas.

Un bilan provisoire fait état de nombreuses arrestations et de quelques escarmouches impliquant des OGF et des automobilistes qui attendaient pour faire le plein. Certains policiers ont subit des blessures mineures en répondant aux appels mais on ne déplore fort heureusement aucune perte de vie.

Raffinerie MEXACO.

Les semaines à venir donneront beaucoup de fil à retordre aux fédéraux puisque pendant que les policiers étaient occupés à ramener l'ordre, un groupe d'individus bien préparé a fait main basse sur 3 citernes remplis de gazoline qui se trouvaient stationné à la raffinerie MEXACO situé à quelques kilomètres de Las Venturas. Chaque citerne contenait plus de 50,000 litres d'essence. Pour le moment seul les camions ont été retrouvés mais sans leur précieux contenu. Les auteurs se sont tout simplement volatilisés dans la nature.

Les camions ont été inspectés par le FBI.

Seul indice, une trace de pneu sur la route.

La question qui est sur toutes les lèvres, est-ce que le gouvernement interviendra afin de freiner la hausse du prix du pétrole et éviter une nouvelle crise du pétrole. Pour le moment c'est la politique de l'autruche auprès des élus puisque ni le gouverneur de San Andreas, ni son attaché presse n'ont  retourné un seul de nos appels. Comme il est dans notre habitude de le faire au Liberty Tree, nous nous ferons persistant auprès des personnes concernés afin de vous livrer les réponses que vous attendez.