/ Los Santos

Grand Theft Auto

Il est 3h40 du matin lorsque le commandant Eric Brown reçoit un appel radio de la part de l'officier Brzezinski. "Chef, ça bouge a Mulholland". Pour le commandant ce fut le signe que la bande de voleurs de voitures que le LSPD surveillait depuis quarante-huit heures était passée à l'action. Mais Eric Brown ne se doutait pas de l'ampleur de l'opération qu'il allait mener dans les heures qui suivirent.

Cela faisait une semaine que Rich Haines, un voleur d'autos notoire était revenu à Los Santos après avoir passé des années à Liberty City. Nous avons senti que les vols de voiture, déjà très nombreux avec le carjacking, allaient se multiplier

Nous raconte Eric Brown. Ce ne fut pas le cas, tout du moins dans l'immédiat.
Le commandant avait en effet mis sous surveillance Haines et trois de ses anciens amis voleurs de voitures mais à part des filatures ratées, cette surveillance ne donna aucun résultat.

Nous étions prêts à jeter l'éponge, j'avais fini par croire que Haines s'est vraiment reconverti dans la vente de sauce tomate industrielle. Mais il y a trois jours, nous avons reçu cette lettre de notre indic...

La lettre dont nous parla Brown et dont le Liberty Tree n'est malheureusement pas arrivé à se procurer une copie, comportait six véhicules, pour la plupart des voitures de luxe.

J'ai tout de suite cherché à répertorier les véhicules donc il était question avec l'aide du bureau des immatriculations. La plus grande difficulté a été avec des modèles communs. Vous comprenez, des BMW série 6 bleues il y en a près de 20 a Los Santos, nous ne pouvions mettre tout le monde sous surveillance, cela mobilise trop d"énergie et génère bien trop de dépenses.

Les hommes du commandant Brown jouèrent donc à pile ou face. Les policiers eurent du flair, car la patrouille envoyée à Mulholland pour surveiller une BMW 760 et un Hummer H2 constata des mouvements suspects provenant de la camionnette garée en vis à vis de la maison des propriétaires des deux véhicules.

Deux individus sont sortis de la camionnette, encagoulés, ils ont sorti une clé et ont ouvert la BMW. Pour ce qui est du SUV, ils se sont servis d'un boitier électronique copiant le dernier code permettant d'ouvrir la voiture. Après avoir ouvert les deux véhicules, la camionnette a quitté les lieux. Nous avons décidé de suivre les voitures volées, comme nous l'a ordonné le commandant

Nous explique l'officier Brzezinski.

Et il n'était pas le seul à voir du mouvement, le 911 reçut vers 4h30 un appel de la part de Frank Lloyd Herman, le co-fondanteur de l'indice boursier Herman & Poors.

Il y a un individu qui est en train de me voler ma Novitec 575, devant chez moi". Cet appel mit la puce à l'oreille de Brown.

Il s'agissait de Haines, je le savais, je le sentais. Une 575 Novitec est la voiture qu'il n'est jamais arrivé à voler. Il lui arrivait toujours quelque chose, c'était sa licorne. Je me suis rendu immédiatement sur place, j'ai essayé de le stopper mais il a réussi à m'éviter. J'ai pas hésité à appeler des renforts.

C'est alors que s'engagea une course poursuite folle entre une dizaine de véhicules du LSPD et la Ferrari Novitec. Des hauteurs de Vinewood, elle se prolongea en centre ville pour finir dans les canaux fluviaux de Los Santos. Ensuite un hélicoptère fut appelé en renfort.

Nous pensions pouvoir le suivre facilement, mais le Maverick de la police s'est avéré ne pas être de taille face à la Ferrari. Nous le suivions dans le grand canal, vous pouvez le voir d'ailleurs sur les clichés, mais le conducteur s'est mis  à accélérer, et il a probablement commandé manuellement une injection de protoxyde d'azote. A 260 kilomètres par heure on le suivait encore, à 280 nous l'avions perdu.

Le LSPD finit par perdre la Ferrari Novitec. La dernière fois qu'elle avait été aperçue, elle remontait une plate forme reliant les canaux au Browell Bvld.

L'officier Brzezinski eut beaucoup plus de chance. En prenant en filature les deux véhicules volés, il mit la main sur le lieu où les véhicules étaient stockés, dans le port de Los Santos.

Nous nous n'attendions pas du tout à une opération d'une telle envergure. Mon collègue et moi avons découvert tout un quai rempli d'une cinquantaine de véhicules, dont l'accès était bloqué par quelques containers. Nous avons remarqué qu'une partie de ces véhicules étaient chargés dans des containers. Nous avons immédiatement joint le commandant et des équipes de renforts.

C'est vers six heures du matin que les équipes du commandant Brown pénétrèrent dans la zone où étaient stockés les véhicules volés. Le LSPD mit la main sur le plus grand vol de voitures jamais commandité dans l'Etat de San Andreas. Ce n'est pas une dizaine de véhicules que découvrirent les policiers mais 48 voitures prêts à être envoyés en prêt à l'étranger. Aucune ne portait de traces d'effraction.
La police effectua près d'une dizaine d'arrestations, dont le commanditaire de l'opération dont le nom n'avait pas été dévoilé par le bureau de presse du LSPD.

Parmi les victimes de ces vols, sont répertoriés quelques stars et personnalités importantes : la limousine de JJ Flock, le frère du défunt producteur Baz Flock (photo), la Ferrari et le HotRod du producteur Todd Torch (image de télésurveillance au moment du vol), la Ferrari du Réalisateur David Lunch (image de télésurveillance au moment du vol), la Mercedes de l'actrice Vindsay Vohan, la BMW 760 4x4 du Sheikh Hamdan (photo) et la Rolls de l’héritière London Halton. D'autres véhicules comme une très rare Chevrolet Caprice Nomad et une série de Porsche vintage des années 1970 ont également été volés.

Le Liberty Tree put se procurer quelques photos de véhicules volés. La liste complète sera communiquée ultérieurement par le LSPD. Elle devrait faire baver tout amateur de belles mécaniques.

Au jour d'aujourd'hui Rick Haines (ainsi que la Novitec 575) reste introuvable et un mandat sera lancé contre lui par ordre du juge fédéral à la fin de la semaine, d'après le communiqué presse du département judiciaire de la LSPD.