/ Liberty-City

Les pays de l'Est à votre porte

Une fusillade a éclaté, hier soir, au cabaret Perestroika, faisant une quinzaine de mort, y compris Mikhail Faustin, le propriétaire des lieux. La thèse du règlement de compte est considérée comme la plus probable par le LCPD.

Le cabaret Russe Perestroika, situé à Broker, est en général bien connu pour ses spectacles de magiciens, sa Vodka et son Bortsch. Cependant, dans la nuit de Dimanche à Lundi, un tout autre type d’événement vint faire une publicité peu envieuse à l'établissement.

Le cabaret Perestroika, à Broker.

Il était vers 23 heures, Juergen, le prestidigitateur, effectuait son deuxième tour de scène quand un individu entra, arme en main, se mettant à arroser copieusement les différents agents de sécurité ainsi que quelques clients innocents qui se trouvaient dans sa ligne de mire.
Parmis les 23 cadavres retrouvés dans la salle principale se trouvait le corps de Mikhail Faustin, propriétaire des lieux. Un proche de ce dernier, qui se trouvait dans le cabaret lors de la fusillade, témoigne :

J'étais derrière le comptoir, avec le barman, à discuter du vieux continent, quand tout à coup, un type entra, sorti un flingue de sa veste, dégomma les deux gorilles qui se trouvent à l'entrée, puis d'autres personnes un peu à l'aveuglette, encore deux autres agents de sécurité, puis pour finir, ce pauvre Mikhail qui se trouvait à une table avec deux amies à lui. Deux balles dans la tête, pop-pop ! On se croirait à Odessa, c'est dingue !

La salle du cabaret.

Le LCPD mène actuellement l'enquête, mais au moment où vous lisez ces lignes, les douilles retrouvées sur les lieux du crime ne correspondent à aucune arme enregistrée dans la base de données des armes à feu de Liberty City.