/ Liberty-City

Panique à Liberty City

Depuis la sortie hier du blockbuster 2021, les personnes qui sortent des salles sont prises d’un étrange vent de panique et de paranoïa. On peut observer partout en ville des attroupements de gens complètement dérangés qui voient la réalité à travers le film. S’en suivent des scènes de pillages, de meurtres et d’agressions en tout genre et on ne comprend toujours pas pourquoi les spectateurs sont pris de folie, ni comment ont-ils pu être à ce point chamboulés en voyant le long-métrage de Rolande Aimeriche. Les spécialistes restent perplexes sur la question et étudient en ce moment même des gens arrêtés au hasard.

Les émeutes provoquées par les foules qui s’entassent un peu partout causent de grandes perturbations, notamment en centre ville, où la situation tend à se débloquer peu à peu, mais avec difficulté provoquant des embouteillages incessants et l’agacement des riverains qui travaillent ou vivent dans cette zone. Le transport aérien a lui aussi été touché, deux vols ont été annulés et plusieurs autres retardés, par l’envahissement de la piste par des personnes tentant d’échapper à leur fin fictive.

Bouchons sur Star Junction

Le député maire, Bryce Dawkins, a immédiatement réagit dans une conférence de presse qui s’est organisée très rapidement ce matin. Voici les informations importantes que l’on peut en tirer :

Bryce Dawkins : Les forces de l’ordre actuellement sur place font tout leur possible pour tenter de réguler la situation et d’apaiser les mœurs. [...]
Nous avons fait appel à l’industrie cinématographique pour que le film soit temporairement retiré des salles, afin que nous puissions au mieux régler le problème et cerner les éventuels troubles psychologiques engendrés par la vision de 2021.

Les fans de science-fiction et autre fanatiques des fins apocalyptiques se sont donnés rendez-vous dans les rues afin d’organiser des sauvetages à l’aide de vaisseaux, on assiste donc à des scènes de délires total. Les policiers tentent tant bien que mal de maintenir le calme et de prévenir les incidents, et réclament l’intervention expresse de l’armée en renfort.
Nous avons recueilli des témoignages de plusieurs points de vue afin de placer le contexte.

Fanatique : Le premier contact extraterrestre ! Je tiens plus sur mes jambes, j’espère qu’ils vont m’emmener visiter leur vaisseau mère !

brigadier en charge de maintenir l'ordre : On essaie tant bien que mal d’apaiser les gens « dérangés » et de les disperser quand ils commencent à gêner la circulation ou le bien-être de la population, on espère en tout cas que le problème sera vite résolu parce que ça peut dégénérer énormément avec ce type d’individus, on se croirait dans Armageddon. On a bien besoin des militaires mais ils ne semblent pas disposer à se bouger !

Nous essayons toujours de comprendre pourquoi ce film en particulier a réussi à heurter l’esprit des gens au point de les rendre complètement fous. Des tests et des analyses cérébrales sont actuellement en cours de réalisation sur des sujets atteints, mais les résultats ne devraient être connus que dans quelques semaines.

Selon la réalisatrice, le but de 2021 est purement et simplement didactique et vise à atteindre notre sensibilité pour nous faire prendre nos responsabilités face à un certain réchauffement climatique. Il semblerait que la cible soit loupée puisqu’au lieu d’engendrer des réactions positives du public, les gens deviennent fous et voient apparaître des catastrophes imaginaires.

Les avant-premières avaient déjà montrées des signes précurseurs de ce phénomène, mais à une moindre échelle, ici c’est plusieurs milliers de personnes qui ont vu le film et autant de personnes qui ont perdu la raison.

Les principaux psychologues et psychiatres du pays sont en train de mettre en place une thérapie afin de contrer le « virus » 2021 et éradiquer ses effets néfastes sur la population.