/ Los Santos

Courses Infernales : Los Santos

J'ai infiltré un célèbre groupe de jeunes "riders de la nuit" appelé The SkullBash Band, possédant voiture et motos tunées, se défiant avec leur machines en pleine rue et en toute illégalité.

AVERTISSEMENT: Aucune personne ne sera visible lors de se reportage car les courses urbaines citées dans cet article ne sont pas légales. Ces personnes sont (presque) des professionnels.
NE LES IMITEZ PAS.

Il fait nuit ici, à Los Santos, je suis sous la freeway, sur le parking de Mulholland Intersection, en compagnie de charmantes demoiselles et de bambins d'une vingtaines d'années dans leurs voitures à quelques minutes du départ d'un Drag. La plupart des voitures sont sponsorisés, comme si cette course était officielles. Pourtant, les courses urbaines amateur sont tout simplement illégales. Le Drag est une des nombreuses variantes des courses tunning qui ont lieu à Los Santos. "Dragger" consiste à humilier vos concurrents en roulant uniquement en ligne droite en explosant les chevaux de votre moteur en passant la barre des 300 km/h. D'autant plus risqué que les "djeunz" n'hésitent pas à enfoncer le clou en utilisant du No², composé chimique appelé aussi Nitroglicérine ou bien Nos dans le milieu.

Matt S. est le chef de la bande des "Skullbash", et il a accepté de répondre à mes questions.

Liberty Tree : Bonsoir Matt. On m'a dit que tu est le chef des Skullbash. Depuis quand cette bande existe ?

Matt S. : Vous savez ça fait déjà 5 ans que l'on est ensemble, depuis l'essor du tunning, l’apparition du Nos et autres accessoires du métier !

LT : On a souvent soupçonné les Skullbash suite au braquage du Transfender d'Idlewood (maintenant remplacé par un Pay' N'Spray) d'avoir volé tout le matériel du magasin. Vous en pensez quoi ?

Matt S. : On nous a déjà dit qu'on était responsables d'homicides, de viols ... et d'autres accusations non fondées. Pour répondre à la question, on se fourni en matos au Whells Archs Angels, si on aurait du piquer quelque chose on l'aurais pris là bas ! (rires) ... Mais surtout on a une réputation à tenir, on va pas mettre du Transfender dans nos bagnoles, ça fait tâche ...

LT : Si vous vous fournissez au Whells Archs Angels, pourquoi ne pas faire de course à San Fierro ?

Matt S. : Déjà pour une question de survie, personne n'ose vraiment faire de course là-bas à cause des pentes et aux mandales qu'on peut se prendre dans nos bagnoles ... Des bijoux qui coûte 20000 $ en accessoires, vous n'avez pas envie de l'abîmer ...
Un inconnu : Mais si ! Y a la bande à Cesar qui font des courses là-bas !

Matt S. : Je précise que Monsieur Vialpendo possède un garage et accès à du matos facilement, pas comme nous.

LT : Hem, bon reprenons. Et à Las Venturas ?

M.S. : Et bien c'est la ville la plus surveillée du pays, et puis il y a trop de passages dans les rues, même les gosses sont dehors à 3 heures du mat' ...

LT : Et pour cette course, quel est l'itinéraire ?

M.S. : Il est assez simple, quasiment en ligne droite, on part de ce parking, on va sur le boulevard de Temple, tout droit jusqu'à Richman, Rodeo, puis sans s'arrêter jusqu'au pont de Flint Intersection. Tout cela en moins d'une minute.

LT : En allant avec vos voitures à une si grande vitesse, est-ce que vous avez déjà blessé voire tué des piétons ? Ou est ce que vous avez déjà provoqué des accidents ?

M.S. : Ce n'est jamais encore arrivé car des personnes bloquent avec des barrières les rues adjacentes et ainsi l'accès à la route. On fait nos courses en pleine nuit. On vérifie également si il n'y a pas de flics dans le coin avec un récepteur branché sur les fréquences de la police. Bon je vous laisse, la course va commencer. Le plus important c'est notre concentration qui est optimale.

LT : Attends, dit nous quelle est ta voiture ?

M.S. : La Hotring Racer ! J'l'ai gagné suite a une course de stock-car. Je penses que si tout va bien, je pourrais gagner la course. A plus !

LT : Bonne chance !

Aucun accident n'a eu lieu pendant le Drag et Matt a réussi à gagner la course et cela en moins d'une minute comme il nous l'avait dit ! Nous allons vous montrer les différentes voitures qui appartiennent au Skullbash band :

La Flash

La Flash est une voiture compacte, l'une des plus petites, mais aussi l'une des plus maniables. Elle n'est pas trop faite pour le Drag, ni pour le drift (dérivé comme le drag de la course de rue, sauf que les dérapages priment et que celui qui ale plus usé ses pneus a gagné.) mais elle est parfaite pour les courses au fort dénivelé comme à Las Collinas par exemple.

L'Hotring Racer

C'est l'une des voitures les plus rapide au monde, vous en verrez peu dans votre vie. Tel une formule 1, elle flirte avec les 300 km/h facilement, ce bijoux n'est pas a mettre en toute les mains. Une accélération immédiate et une vitesse de pointe hors-normes, a n'utiliser que pour les Drags et les courses où les virages sont quasi-inexistants car une voiture d'un tel calibre est très dure à contrôler. Pour pilotes avertis

L'Uranus

Elle aussi se débrouille plus que bien en vitesse de pointe, mais possède une accélération moyenne. Maniable mais pas trop, elle est faite pour le drift et les courses avec un nombre conséquent de virages. Elle est plus dédiée pour la frime que pour la course, mais les deux sont possibles.

La Sultan

Une voiture aux formes effilées, elle en veut terriblement, déjà pour le style mais aussi pour ce qu'il y a sous le capot, superbement maniable et stable, un gamin pourrait presque la conduire. Un contact de San Fierro m'a affirmé justement que Mr. C.Vialpendo a une petite faiblesse pour elle.

Au final, les courses de Los Santos ne sont pas accessibles à n'importe qui : déjà il faut avoir une demeure dans Richman pour pouvoir se payer sa tire, mais aussi être assez dingue pour faire des courses de rue avec.
Soyez raisonnable, il ne faut pas risquer sa vie, surtout celle des autres. A bientôt dans un autre reportage !