/ Los Santos

Nouveau mouvement de panique à Los Santos

Souvenez-vous des émeutes de 1992 qui éclatèrent à Los Santos à cause des charges d’accusations qui pesaient sur un officier de police. La situation était intenable et effrayante pour tout les habitants.

En ce moment, un nouveau vent de panique sévit en ce moment dans la ville, cette fois-ci à cause des guerres des gangs entre les Ballas et les OGF. J’ai enquêté sur les lieux....

La police met en place des barrages routiers pour éviter toutes infiltrations dans les zones dangereuses tandis que l’armée essaye tant et si bien de calmer les gangstas.

La police étant débordée, le SWAT circule dans les rues avec leur char anti-émeute pour éviter que la situation ne s'aggrave tandis que l’armée sécurise les entrées de la ville.

Les porte-avions de l’armée navale de San Fierro surveillent tous les bateaux et cargos pour éviter tous trafics de drogue et d’armes.

Des avions de chasse et trois hélicoptères prêts à décoller à la moindre urgence.

D'après le chef de la police, ces émeutes sont à l’origine d’un membre des Orange Groove Families : Mathew Petterson.

Il aurait déclencher la guerre contre les Ballas. Selon son relevé d'infractions, Mathew Petterson est très dangereux, il aurait été à l’origine de la fusillade de 1996 entre les Los Santos Vagos et les OGF et aurait été plusieurs fois en prison.

Photo de Mathew Petterson et de son relevé d'infractions

Les habitants fuient la ville en direction de Las Venturas. Les voies principales d’accès à Los Santos ont été bloquées.

Quelques voies d’accès étant bloquées.

Je ne peux vous dire qu’une chose dont je sois certain : ne prenez pas l’aéroport, il y a beaucoup trop de monde et les avions partent toutes les demi-heures, cela ira beaucoup plus vite avec votre véhicule.  La municipalité a installé des bus à l'aéroport, à Ganton et à Market Station car les trains sont indisponibles sur la voie qui va vers San Fierro.

La police patrouille dans la zone aéroportuaire pour éviter tout débordement de situation.

Un centre et un numéro de secours ont été mis en place pour limiter les gros dégâts :

Centre de secours et d’aide aux victimes :

Palomino Creek (library) : 555-020-021

Photo de la bibliothèque de Palomino Creek qui sert actuellement de centre de secours.