/ Los Santos

Accident aérien tragique à San Andreas

Aujourd'hui, tout San Andreas est en deuil: Un Boeing 747 et ses 500 passagers s'est crashé suite à un problème de mécanique, d'après la police. L'avion effectuait un vol Vice City-Las Venturas. C'est le deuxième avion de ligne qui se crash sur l'Etat en moins d'un mois...

Un premier avion se crash: C'est déjà le drame

Il était 19h45 lorsque le Boeing 747 en direction de Las Venturas décolle de l'aéroport de Vice City.  Il devait effectuer le vol sans escale. Tout allais bien mais lorsque l'avion se trouve à hauteur de Blueberry, un des 4 réacteur PW-4060s de l'avion prend feu, les forces de l’ordre ainsi que les militaires sont sur les lieux pour essayer de trouver des réponses à nos questions. Les meilleurs moyens techniques sont mis en place pour cela. Merci de votre compréhension...

Voici le discours  de John Sturner pour les journalistes qui sont regroupés en masse devant l'aéroport et sur les docks de San Fierro. Ce matin-là un avion, plus précisément un Boeing 747, de la American Airlines se trouve dans les fonds marins des eaux de la ville qui entourent l'aéroport. La police envoie toute une section sur les lieux pour pouvoir bloquer la circulation autour de l'aéroport et pour pouvoir écarter les plus curieux. Les militaires de la Garde Nationale sont appelés en renfort et arrivent assez vite malgré les embouteillages aux limites de la ville. Les hélicoptères des chaînes de télévision sont aussi rapidement arrivés sur les lieux. La tour de contrôle reçoit l'ordre de refuser toutes les demandes d’atterrissages sur la piste. Malgré ces réformes, un civil bloquera l'enquête pendant un moment : il aurait demandé d’atterrir car sa femme avait un rendez-vous chez le chirurgien plasticien. Après des minutes de discussions, on peut apercevoir le jet qui s'éloigner, accompagné des hélicoptères de la police. Le lieu de l'accident étant difficile d'accès, les bateaux des forces de l'ordre doivent passer par la San Fierro Bay. Fort heureusement l'avion n'a pas explosé lors du contact avec l'eau et se trouve à une profondeur presque nulle. Mais à cause du détour effectué par les bateaux, l'avion coula et emportant, peut-être, les derniers survivants dans les abîmes. Ayant touché le fond, l'accès à celui-ci pour récupérer la boîte noire devient plus complexe.

Les hélicoptères et bateaux de la Police. (photo amateur)

Plus tard des avions de chasses escortant un jet, celui du Gouverneur Sturner, arrivèrent sur les lieux. Celui-ci fit un discours à la population. Tout le monde aurait pensé avoir tout vu mais un accident imprévu fit 4 morts de plus : Un bateau de la police se trouvait près du Easter Tunnel en se dirigeant vers le nord lorsque qu'un autre bateau arriva et les deux se percutèrent et explosèrent sous les yeux des militaires. Le sergent-chef de la U.S Navy déclara que l'accident vient du fait que les forces de l'ordre présentes sur les lieux  sont débordés par les événement et que malgré le grand nombre d'hommes présents, l'accident a été inévitable.

L'accident fit 4 morts de plus.

Un avion qui se crash ne passe pas inaperçu, et les témoins sont en nombres ainsi que les dépositions. On peut remarquer des familles entières devant le commissariat de San Fierro pour savoir si c'est l'avion qui effectuait le vol de leur fils qui s'est crashé, on remarque aussi des hommes et des femmes n'espérant pas qu'un membres soient parmi les morts. Voici quelques témoignages des témoins:

Marina et Sofia, 29 et 28 ans : On se rendait aux boutiques quand Sofia a remarqué un avion volant trop bas suivi d'un grognement immense, les murs tremblaient et d'un seul coup, on a entendu des cris. On a perdu de vue cet avion. Une personne cria "Il s'est crashé !!"

Mickaël, 58ans, père d'une victime : Je me trouvais dans le hall de l'aéroport, j'attendais mon enfant. D'un seul coup, tout se mit à trembler et j'ai remarqué un avion , un Boeing j'crois, j'perd la boule ! Où j'en étais...Ah oui,...avec un réacteur en feu et puis un bruit sourd...(pleurs)....

Mr et Mme Sawatsky : On revenait d'un week-end en amoureux à la campagne quand on a aperçu de l'eau au dessus de notre tête et puis mon mari, il était très fort ce week-end (sourire), a remarqué la queue de l'avion qui dépassait de l'eau ! Sur le coup je l'ai pas cru mais c'était bel et bien un avion !

Pascal, 37 ans : J'roulais en moto quand j'ai remarqué l'avion qui se dirigeait vers la flotte ! P'tin, j'en reviens pas ! Lors du choc, un bruit pas possible m'a cassé les oreilles. J'en croyais pas mes yeux ! Nom du pipe !

De nombreux témoins ont vus le départ de feu.

La peur se lit sur les visages. En début d'après-midi, les premiers corps sont évacués. Les pleurs et les sirènes des ambulances règnent dans les têtes des policiers. La boîte noire fut à son tour sorti de la carcasse de l'avion. Dans la soirée, après l'analyse de la boîte, le Gouverneur a répondu aux questions des journalistes:

Journaliste 1 : Alors, l'analyse est fini ?

Gouverneur : Oui, nos hommes ont fait un travail remarquable.

Jouranliste 2 : L'avion s'est-t-il crashé a cause d'un terroriste ?

Gouverneur : Non, l'accident vient d'une panne d'un des 4 réacteurs de l'avion. Il aurait demandé d’atterrir mais l'appareil serait devenu incontrôlable et s'est alors retrouvé dans les eaux.

Liberty Tree : Le nombre de morts est-il important ?

Gouverneur : Oui, pour le moment, 300 corps ont été sortis mais les hommes ont encore du boulot. Sur ce merci et à bientôt !

De nombreuses nouveautés ont été révélées avant la fin de la première journée de travail : l'accident aurait put être évité. Explications du Caporal-chef Smith:

Le pilote a demandé d'atterrir mais la tour de contrôle n'aurait pas répondu et lors du départ du feu, la tour de contrôle aurait répondu mais suite à une mauvaise réception, le Boeing aurait tourné en rond avant d'avoir l'autorisation d’atterrir. Par la suite, l'avion sera devenu incontrôlable et se serait crashé...

La tour de contrôle n'aurait pas répondu...

A la fin de l'extraction des corps, un enquête fut ouverte ainsi qu'une cellule anti-crise pour les témoins qui voudrait se confier ou encore consulter la liste des personnes retrouvées et reconnues. Les larmes n'ont pas encore fini de couler et si vous voulez vous confiez, vous pouvez consulter le numéro vert mis en place spécialement : 5-364-210 ou au commissariat de San Fierro.

Sincères condoléances de la part des membres du Liberty Tree à ceux qui auraient perdu un proche ou un(e) ami(e) dans cet accident tragique ...