/ Los Santos

Los Santos en vrac - numéro 5

Lundi 30/10/2006 :

Violente attaque à Jefferson, lundi dernier. Le bus de la ligne 21 traversant tout Los Santos a été la cible de deux tirs de roquette, faisant littéralement exploser le véhicule de transport en commun, alors bondé à cette heure là, ainsi qu'un innocent véhicule qui se trouvait à proximité. Les témoins nous racontent que tout s'est passé très vite, qu'un 4x4 Dodge s'est mis en travers de la route, un individu cagoulé a sorti un lance-roquette de la benne arrière et a fait feu deux fois sur le pauvre bus et ses occupants. Le bilan s'élève donc à 23 morts, dont 21 se trouvant dans le bus de la ligne 21. Les pompiers ainsi qu'une ambulance furent les premiers sur les lieux du drame, suivis de près par le LSPD et le coroner. Le maire de Los Santos, Henry G. Carter, déclara lors d'un discours donné sur BBS3 News, que les auteurs de cette attaque seront traqués sans relâche et sévèrement punis par la loi.

Photos prises sur les lieux de l'explosion, à Jefferson.

Mardi 31/10/2006 :

La lutte pour la protection de l'environnement et la réduction des gaz à effet de serre est l'affaire de tout bon citoyen qui se respecte. C'est tout du moins ce que pense Buddy Peterson, fermier du côté de Fallen Tree. Sa contribution au respect de l'environnement a été de créer un biodiesel à base d'huile de colza, produit dans ses champs. Pour fabriquer du biodiesel, il faut presser le colza comme pour fabriquer de l'huile. Puis, pour rendre cette huile plus fluide, on ajoute du méthanol et de l'hydroxyde de potassium. Ce procédé, appelé estérification, libère de la glycérine, exploitée pour des cosmétiques. Quant au tourteau, résidu de la pression, il est utilisé pour nourrir le bétail : l'exploitation de cette plante révèle de nombreuses applications inattendues.

La grande force du biodiesel : il ne nécessite aucune adaptation technique du moteur. Par ailleurs, on peut sans problème alterner la consommation de biodiesel et de carburant dans un véhicule diesel standard. Mais certains constructeurs automobiles rechignent alors à maintenir leur garantie d'usine, arguant que le biodiesel attaque davantage les matériaux. Audi, VW, Mercedes et BMW l'acceptent toutefois pour certains de leurs modèles. Seulement voila, tout le monde ne trouve pas que des avantages à ce carburant écologique. M. Peterson a subi de grosses pressions, suivies de menaces de la part de l’état ainsi que de la compagnie pétrolière Xoomer.

Puisque aucune personne haut placée a voulu répondre à mes questions, je suis allé salir les pneus de ma Chevrolet à Fallen Tree, où j'ai rencontré Buddy Peterson.

Au début, je me suis dit que l'Etat allait trouver cette idée très intéressante, vu que le gouverneur Sturner a promis de suivre l'accord de Kyoto. Mais très vite, j'ai compris que mon biodiesel dérangeait plutôt qu'autre chose. Imaginez, aucune taxe n'est applicable sur le colza que je produit, et aucune modification n'est à apporter sur votre véhicule, les gens délaisseront bientôt les stations Xoomer pour se fournir en biodiesel à un prix nettement plus avantageux. Regardez, mon pick-up roule tous les jours au biodiesel, et ce depuis un an. Je n'ai aucun soucis avec et je n'ai pas mis les roues dans une station service depuis !

Mais l'affaire a commencé à prendre une ampleur relativement impressionnante quand Buddy a retrouvé sa moissonneuse-batteuse et son tracteur, complètement tagués, les vitres cassées et les pneus crevés. Une lettre avait été laissée sur le siège du chauffeur, demandant au fermier de cesser la production de biodiesel, sans quoi sa famille serait la prochaine cible. A l'heure où vous lisez ces lignes, Buddy Peterson a assigné l'Etat de San Andreas ainsi que la compagnie Xoomer en justice pour harcèlement.

L'exploitation de Fallen Tree et Buddy accompagné de son épouse.