/ Los Santos

Los Santos en vrac - Numéro 6

Lundi 13/11/2006 :

C'est désormais officiel, un habitant de Los Santos a "fait sauter la banque" au Caligula's Casino de Las Venturas, le week-end dernier. Madame W., que nous appellerons ainsi afin de préserver son anonymat, a décroché la coquette somme de 500 000 dollars, alors qu'elle passait le week end à Las Venturas avec son mari. La gagnante n'a pas souhaité s'exprimer sur son gain, sinon qu'elle ne réalise pas encore tout à fait ce qui lui arrive. Ses premières dépenses ont été d'acheter une BMW série 3 neuve ainsi qu'une petite maison à flanc de colline à Richman, après avoir offert son ancien appartement et sa Ford Taurus passée de mode à sa fille. Madame W. n'a pas encore en tête ce qu'elle va faire de tout cet argent, mais, je cite, après avoir travaillé pendant trente ans, notre gagnante va prendre des vacances bien méritées.

Le Caligula's Casino de Las Venturas.

Les biens de madame W. avant, et après avoir gagné au casino.

Mardi 14/11/2006 :

Après un an d'attente, les fans de Pierro et Felix Veracruz, les Veracruz Hermanos, peuvent enfin se procurer le nouvel opus des frangins Latinos originaires d'El Corona. El Barrio, c'est son nom, raconte la vie des deux frères dans leur quartier natal, des rencontres de Lowriders à Unity Station, dont ils sont particulièrement friands. Un CD assez rythmé, entièrement en Espagnol, où les cuivres sont très présents. Des artistes connus et moins connus de la scène rap Américaine sont venus pousser la chansonnette sur ce nouvel album, à savoir Notorious F.A.T, Big John, 20 Cents et le groupe Incast. Si vous aimez le rap Latino, sautez sur El Barrio, vous ne serez pas déçu ! Les Veracruz Hermanos seront aussi en concert à partir du mois de Janvier au Los Santos Forum.

El Barrio, le nouvel opus des Veracruz Hermanos.

Mercredi 15/11/2006 :

Mercredi fut une dure journée pour le Parker Center, QG du LSPD, ainsi que pour les officiers amateurs de beignets. Comme tous les matins, nombre d'agents mobiles se retrouvent chez Jim's Sticky Ring pour se raconter leurs nuits de patrouilles autour d'un grand mug de café, mais surtout pour y déguster de succulents donuts. Steven Parkenson, tout comme ses collègues, a fait sa pause "donut" quotidienne avant de reprendre du service. "Le beignet était un peu gras, mais rien de bien méchant" nous raconte l'officier Parkenson.

Je venais de quitter le resto quand mon ventre se mis à faire de drôles de gargouillis. Ni une ni deux, je rebroussa chemin, direction les toilettes de l'établissement. Je n'eu hélas pas le temps d'atteindre les WC et rendis mes quatres Strawberry Donut sur une vieille dame qui, malheureusement, croisa mon chemin.

L'agent Steven Parkenson, desormais rétabli.

L'officier Parkenson fut conduit d'urgence au All Saints Hospital. Ses examens révélèrent une intoxication alimentaire récente, due à l'ingestion d’œufs avariés. La pâte à donut contenant des œufs, il fut facile de faire le lien entre l'agent de police malade et le Jim's Sticky Ring Restaurant. Le propriétaire des lieux a été immédiatement conduit au Parker Center et l'inspection sanitaire passa le restaurant au peigne fin. Trois boites d’œufs, périmés depuis un mois, furent retrouvées dans les cuisines du restaurant. Jim Mandelton, propriétaire de l'établissement, protesta que depuis son ouverture, jamais un client n'avait été malade, et que ces œufs avaient dû être placés dans la cuisine par quelqu'un voulant lui faire du tort. Une enquête est actuellement en cours, mais les nombreux agents du LSPD vont devoir se trouver un nouveau point de rencontre, le temps que la vérité soit mise à la lumière du jour dans cette affaire.

Le Jim's Sticky Ring Restaurant, majoritairement fréquenté par le LSPD.

Jeudi 16/11/2006 :

D'après une étude sérieusement menée, plus de la moitié des habitants de Los Santos parieraient sur les courses hippiques. Maxou, propriétaire du Liberty Tree, ayant lui même racheté le journal à RR4 après avoir empoché un gros paquet de dollars en misant sur un canasson lors d'une de ces courses, j'ai décidé de m'intéresser de plus près à ce loisir hors du commun. Pour me plonger dans l'ambiance, direction le bureau de paris en tous genre Inside Track près de Downtown.

Le bureau de paris Inside Track.

Dès mon entrée dans ce lieu, la tension est palpable. Plusieurs écrans retransmettent en direct différentes courses et des gens comme vous et moi hurlent après un pauvre quadrupède portant un guignol en casaque rose fushia. N'étant pas un afficionado de ce genre de gagne-pain, je demanda à certains habitués de m'aiguiller sur ces courses qui font fureur....et peuvent rapporter gros !

James Sommerville, 48 ans : Je viens ici tous les jours, et je mise au minimum 100 dollars sur le favori... non mais regardez-moi ça, il court comme une pédale ! Mais avance bon dieu, avance ! Bref j'en étais où ? Oui, donc je mise la même somme tous les jours. Parfois ça rapporte gros, la dernière fois j'ai pu rentrer chez moi avec 2 000 dollars et....ah mais c'est pas vrai, mais quelle grosse vache ! Mais passe la seconde, nom de dieu ! Aaaah, tocard !

Lisa Freeman, 60 ans : Mon défunt mari avait l'habitude de venir jouer ici, alors j'ai comme qui dirait attrapé le virus ! Je viens chez Inside Track une fois par semaine, je mise entre 40 et 50 dollars. Je ne prends pas trop de risque, mais suffisamment pour parfois avoir une belle surprise si mon cheval a remporté la course. Cela me permet de me faire de petits plaisirs, de temps en temps, et une occasion de sortir de chez moi.

Venus Sindacco, 20 ans : Mon père organise des courses de chevaux, à Liberty City. Je connais toutes les bonnes combines pour gagner, quel cheval est le meilleur, que jockey est le plus léger et le plus adroit. Vous savez, beaucoup de gens prennent les courses hippiques pour un jeu de hasard, mais ce qu'ils ne savent pas, c'est que c'est aussi un jeu de stratégie. Le vieux croulant que vous avez interviewé ferait bien de lire une revue sur les sports hippiques au lieu de brailler comme un porc après un écran de télé.

Passe-temps ou brainstorming, chacun a son avis sur les courses hippiques. J'ai moi même misé 80 dollars sur un cheval, suivant les conseils de la jeune Venus, et suis reparti avec 180 bucks.

Une course hippique retransmise chez Inside Track.

Vendredi 17/11/2006 :

L'affaire du 501 Pershing Avenue n'en fini pas d'évoluer de problèmes en problèmes. Pour les retardataires, le Pacific Estate, bâtiment d'appartements haut-de-gamme érigé au début des années 50, fut frappé en 2002 d'une terrible explosion qui fit s'écrouler une partie de l'immeuble et tua vingt-cinq personnes dont Charlie Pickett, témoin à charge qui dérangeait un capo de la Mafia. Le LSPD trouva, en fouillant les décombres, des traces de C4, explosif particulièrement puissant. L'enquête révéla, quelques mois plus tard, que la mafia avait fait sauter le Pacific Estate pour éliminer ce pauvre Charlie.

Le Pacific Estate avant l'explosion en 2002.

Les travaux de déblayage ont débutés fin 2003 par la société de BTP, Pan Lantic, de Liberty City, qui essuya la première tuile. Un an après le début des travaux, un dumper qui chargeait des gravas heurta une conduite de gaz, s'en suivi une terrible explosion qui tua cinq travailleurs et en blessa grièvement vingt autres. Il fallut attendre le début de l'année 2005 pour que les travaux puissent reprendre, sous l’œil expert de la société StarBalls. Vendredi dernier, les employés de la société purent lire dans "les nouvelles du bâtiment", quotidien édité par et pour des professionnels du BTP, que le PDG de leur entreprise, Mickey O'Brian, avait quitté le pays, sans oublier de virer l'argent de la société sur un compte Off-Shore on-ne-sait-trop-où. Les quatre-vingts employés de StarBalls, dont vingt-deux travaillaient sur le chantier de reconstruction du 501 Pershing Avenue se retrouvent alors au chômage forcé. A ce jour, les ouvriers ont désertés les ruines du Pacific Estate, et si aucune entreprise ne se propose pour reprendre les travaux, une offre publique sera mise en place par la mairie de Los Santos.

Le chantier du 501 Pershing Avenue prenant de nouveau du retard, et le PDG de la société StarBalls, Mickey O'Brian.

A Vendre cause double emploi, Chevrolet Impala 2004. Toutes options, 24 547 Miles, encore garantie six mois. $11 800. Peter au 555-1147

Vends Billard et deux bornes de jeu "Go Go Space Monkey" et "Bee Bee Gone", le tout en très bon état. Prix à négocier. Contactez Hillary au 555-0004

Superbe Jeep Wrangler année 1995. 157 647 miles au compteur. Parfaite pour les balades en pleine nature !! $4 995. 555-8854

Vous cherchez un job d'avenir, une équipe dans laquelle vous pouvez évoluer à votre rythme ? Cluckin' Bell recrute !! N'hésitez plus, appellez le 555-DOODLEDOO dès maintenant !

Vends superbe Ford Thunderbird ayant appartenu à Dan L. Abhiroot. 125 000 miles, bon état général, toutes options ainsi que siège éjectable et lance-flamme en cas de braquage. Tyson Beckford au 555-2605.

InterGlobal TV cherche des figurants pour la série "Yuppie and the Alien strikes Back". Contactez John-Alan Stevenson au 555-MOVIEZ

Besoin de place pour stocker toute sorte d'objet volumineux ou encombrant ? Nous disposons de plus de 15 box de 12m², surveillés par un gardien, disponibles immédiatement.

Hammer & Lewinsky : 555-REALESTATE