/ Los Santos

Nouvelle flambée de violence à Los Santos

Hier, un simple incident entre deux gangs s'est généralisé et a embrasé tout les bas quartiers de Los Santos, récit d'une journée tragique.

Ganton, 7 heures du matin, Sam Fished, membre des Familles de Grove Street se lève, regarde par la fenêtre et aperçoit un membre du gang ennemi entrain de recouvrir des tags en violet, sans réfléchir il s'empare de son Colt 45 et fait feu sur le jeune homme. Il s'habille et s'empare du véhicule du défunt, charge le corps de l'homme à l'intérieur et va dans le quartier Ballas le plus proche pour incendier la voiture à 9H07 précisément.

Le tag à l'origine de ces violences.

La voiture Ballas incendiée par Sam.

La réaction des Ballas ne se fait pas attendre. A 10H un groupe de Ballas incendie la maison de Sam Fished : Sam Fished et sa petite amie meurent carbonisés. Puis les Familles de GS contre-attaquent en effectuant une descente équipés de Kalachnikov, et, toute la journée, des attaques vont provoquer la mort de près de 120 personnes, la destruction par le feu de 12 bâtiments et de 45 voitures.

Maison de Sam après le passage des Ballas

A gauche une voiture brûlée, à droite une maison incendiée.

La police a fait tout ce quelle pouvait mais a été rapidement submergée par l'ampleur des affrontements, un agent de patrouille ce jour là raconte :

Avec mon collègue nous patrouillons dans Idlewood vers onze heure du matin, quand soudain une volée de roquette s'abattit sur une file de véhicules de Grove Street : des Ballas avaient tirés 3 roquettes, nous n'en croyons pas nos yeux ;  moins de cinq minutes plus tard une trentaine de mecs de GS ont chargés l'AK-47 dans la main droite et le cocktail molotov dans la main gauche. Et ça a été ainsi toute la journée, une contre attaque de plus grande ampleur. Ce sont de vrais animaux, ils abattent des policiers qui font leur travail, on a perdu 15 hommes et c'est pas avec nos Colts qu'on va stopper des psychopathes armés de lance-roquettes et de AK-47...

Une file de voiture des familles détruites par les Ballas

Des policiers et leur véhicules attaqués.

Malheureusement le gouverneur n'estime pas que la situation requiert des renforts blindés, ce qui révélé une ignorance du dossier dûe aux mauvais conseils de mauvais conseillers. Nous avons pu interviewer le chef de la police LS, Mr.Caine au téléphone:

Il est vraiment regrettable que le gouverneur soit conseillé par des andouilles, si nous n'avons pas rapidement des renforts la situation va méchamment dégénérer et les quartiers vont s'embraser devant notre incapacité à rétablir l'ordre, il y aura beaucoup de morts et beaucoup de dégâts si on a pas ces renforts (nous avons pris soin de censurer les insultes de Monsieur Caine).

La situation risque effectivement de se transformer en véritable guerre civile si ces affrontements sortent des quartiers, nous risquerions de nous retrouver dans une situation pire qu'en 2005.