/ Los Santos

24 heures de la vie d'un terroriste.

Je reprends aujourd'hui une vieille série du Liberty Tree "24 Heures de la vie de..." pour vous parler de Achmed, 22 ans, bombe humaine pour une organisation terroriste.

Bien souvent, les gens ont une image très négative du terrorisme, le fait est que le métier de terroriste, très mal connu, est incompris du grand public. C'est pourquoi, aujourd'hui, le Liberty Tree va vous faire passer 24 heures en compagnie d'un terroriste.

Aujourd'hui est un grand jour pour Achmed, en effet, c'est aujourd'hui qu'il va effectuer sa première mission. Avant d'en arriver là, Achmed a suivi un entraînement très strict d'une dizaine de mois dans divers camps d'entraînement spécialisés à travers le monde.

Il est donc 8:00 lorsque nous débutons la journée par une petite interview :

Liberty Tree : Bonjour Achmed, vous êtes donc terroriste, pouvez vous nous en dire plus sur votre travail?

Achmed : Salam, merci de me permettre de m'exprimer dans votre journal. Mon travail est très simple, je suis une bombe humaine. C'est à dire que je prends une bombe sur moi et que je vais la faire exploser sur une cible. Pour m'assurer du bon fonctionnement de la bombe jusqu'au dernier instant, je la garde avec moi et ne m'en éloigne pas.

Liberty Tree : Mais? C'est un métier très dangereux que vous pratiquez là?

Achmed : En effet, mais, comme dans tout métier, il faut savoir accepter un certain nombre de risques...

Liberty Tree : Hum... Très bien... Euh, vous nous parliez d'une cible, qui désigne la cible que vous allez attaquer?

Achmed : Ce sont mes supérieurs dans l'organisation qui m'attribuent différentes missions en fonction des demandes.

Liberty Tree : La demande? Vous n'agissez pas pour défendre une quelconque idéologie?

Achmed : Une idéologie vous dites? Non, vous n'y êtes pas, l'agence pour laquelle je travaille agit sur commande... Nos plus gros clients sont les politiques. Croyez vous vraiment que John Sturner aurait été réélu sans sa campagne de prévention anti-terrorisme?

Liberty Tree : Euh... La campagne de monsieur Sturner a été très efficace, la sécurité dans nos villes s'est grandement améliorée !

Après avoir ramené Achmed à la raison, il est 8:37 lorsque nous allons à Ocean Docks où des membres de l'agence attendent Achmed pour lui fournir son matériel. La totalité des explosifs a été chargée dans un Bobcat au volant duquel Achmed prend place. Pour des raisons évidentes de sécurité, notre équipe va suivre Achmed de loin le temps de sa mission.

Achmed arrive dans le centre au volant du Bobcat piégé.

Il est 9:05 lorsque nous arrivons dans Downtown Los Santos, la cible de la mission est l'opéra. Le client ayant payé pour intégrer au contrat une clause de confidentialité, nous n'en sauront pas plus sur l'opération. Achmed, confiant, roule vers son objectif.

L'opéra de Los Santos, cible de la mission d'aujourd'hui.

9:15, Achmed grille involontairement le feu rouge et perd le contrôle de son véhicule en tentant d'éviter un taxi qui lui fonce dessus. Après avoir percuté violemment un mur, le véhicule prend feu. Achmed n'aura malheureusement pas le temps de s'en extraire et mourra dans l'explosion qui ne fera qu'une seule victime: lui même.

Le Bobcat après l'explosion qui a coûté la vie à notre ami.

9:20, la journée d'Achmed se termine donc prématurément, son attentat raté ne provoquant qu'un minuscule embouteillage, les choses se sont passées tellement vite que peu de passants ont réalisé la gravité de la situation.

L'embouteillage provoqué par l'intervention des secours et un passant, qui n'a pas réalisé ce qui venait de se produire.

C'est après une journée (très) courte mais très intense que cet article s'achève, l'attentat d'Achmed, quels qu'en aient été les objectifs n'a probablement pas atteint son but. Comme vous avez pu le voir, le métier de terroriste est un métier extrêmement dangereux et qui demande beaucoup de sacrifices, malheureusement pour les jeunes recrues, rare sont ceux qui multiplient les missions (surtout lorsqu'ils occupent le poste de bombe humaine) et, bien souvent, tous ces sacrifices sont vains.

Quoiqu'il en soit, grâce au gouverneur John Sturner et au président George Grove, la menace terroriste qui pesait sur notre ville est de moins en moins présente. Vous pouvez donc dormir sur vos deux oreilles.