/ Los Santos

L'an 2007 en quelques paragraphes.

Plus que quelques jours avant de basculer en 2008. En attendant le 31 décembre, ses petits fours immondes et le champagne bas de gamme que vous allez boire au goulot chez votre belle-famille (que vous n'appréciez qu'avec 3 grammes d'alcool dans chaque bras), voici une petite rétrospective de faits marquants de 2007.

Chaque année c'est pareil. Le réveillon du 24 décembre avec ses cadeaux, qui ne sont pas ce que le petit dernier avait commandé au Père Noël, sa dinde aux marrons, sa messe de minuit, puis on remet la sauce le 25, où l'on passe l'après-midi à s'empiffrer chez les beaux-parents, et pour finir, la grosse fête pleine d'abus pour terminer l'année en apothéose, boudiné dans son smoking, ivre-mort entre l'apéro, le pinard et le champagne, à embrasser de bon cœur des gens qu'on aime pas en temps normal. C'est donc pour vous faire digérer un peu mieux les fêtes de fin d'année que le Liberty Tree vous ressort tout ce qui a marqué (ou pas) les pages de votre journal préféré.

L'année a commencé sur les chapeaux de roues avec un couple de touristes originaires de Los Santos ayant loué les services d'un transporteur aérien privé pour se rendre jusqu’à Las Venturas pour un séjour de flambe puérile dans les nombreux casinos de la ville.
Alors que le bi-moteur survolait les Badlands, il fut percuté par la foudre, endommageant une partie du système électrique, et forçant le pilote à se poser en urgence sur une petite route de campagne, sous les yeux ébahis des automobilistes.

Un véhicule original qui vint perturber la circulation de cette route paisible des Badlands.

A peine un mois plus tard, toujours dans les Badlands (décidément), un petit vieux décida de mettre en service une machine supposée perturber le bon fonctionnement des choses, et c'est ainsi qu'un avion décapita le plus grand coq du monde, qu'un camion écrasa un vendeur de Hot Dogs, et qu'une fourgonnette Mr. Whoopee déversa des litres de glace à la vanille à même le sol.

Le plus grand coq du monde, décapité.

Quelques jours après cet événement insolite, un attentat à la voiture piégée vint frapper de plein fouet la ville de Los Santos. Aucune victime n'est à déplorer, hormis un agent du LSPD qui fut bien secoué lors de l'explosion, alors qu'il revenait de chez Jim's Stiky Ring pour quelques savoureux donuts. Le gang des Heaven's Devils serait à l'origine des faits, mais à l'heure où vous lisez ces lignes, l'affaire n'est toujours pas élucidée.

Le suspect, filmé par la caméra de surveillance de Jim's Sticky Ring.

Les cinglés pullulent dans l'état de San Andreas, ce n'est pas une nouveauté. Mais ceux qui suivent en tiennent une sacrée couche. En effet, les membres d'une association de chercheurs auraient découverts que l'état de San Andreas ne serait qu'une réalité virtuelle, dans laquelle nous serions tous contrôlés par des machines. Intéressant, n'est-il pas ? Allez, reprenons ensemble une petite ligne de coke, et lisons ce bel article rédigé par Fido_le_Muet.

Qui contrôle qui ?

Après toutes ces péripéties, il fallait bien se détendre un peu. A l'occasion du millionième article, le Liberty Tree décida d'organiser une grande fête où le tout Los Santos était invité. Un donut géant avait même été préparé pour l'occasion. Mais alors que ce dernier était en cours d'installation sur le toit de la Liberty Tower, l'un des câbles, qui reliait le beignet d'une tonne deux à l'hélicoptère, céda, déstabilisant la friandise géante, qui s'écrasa une bonne centaine de mètres plus bas, sur le véhicule de Molotov, alias newz.report, ancien journaliste du Liberty Tree. Les invités furent horrifiés. En effet, un donut de cette taille, c’était une belle oeuvre... Quel dommage!

Après tout cet affolement, le Liberty Tree fût sensiblement perturbé par une mise en examen de la part de Ken Rosenberg, avocat célèbre pour ses clients louches, sa dépression chronique et son problème relationnel avec la cocaïne. M. Rosenberg nous accusait donc de diffamation suite à un article publié au sujet d'Alex Shrub, maire de Vice City. Maître Bryan, l'un de nos avocats, ayant parfaitement mené sa défense, il ne fût pas bien compliqué de sortir "propres" de cette sombre histoire.

"Quand les stars picolent, les paparazzi trinquent". C'est en ces mots que notre journaliste, F. Rosenberg, résumait l'arrestation très médiatisée de la chanteuse Djork, mise en garde à vue après avoir sauvagement tabassé le photographe d'un journal à scandales de Las Venturas. La prochaine fois, Djork devra mettre de l'eau dans son vin.

A consommer avec modération...

L'été 2007 fut l'un des plus chaud que l'état de San Andreas n'avait connu depuis de nombreuses années. Ce phénomène a obligé les habitants de Los Santos à faire fonctionner leurs climatiseurs 24 heures sur 24, et surtout, les services de la Croix Rouge durent installer des refuges climatisés pour les personnes n'ayant les moyens de se payer un climatiseur ou un simple ventilateur.

Los Santos, étouffée sous la chaleur caniculaire.

La rentrée 2007 a été marquée par le décès du célèbre ténor Sicilien Adolfo Gotrielli. Notre reporter, Civic666, a publié un article chronologique sur la vie du chanteur, dont l'album posthume fut classé meilleure vente du mois d'Octobre.

Adolfo Gotrielli avant sa mort, à Los Santos.

Et voilà, notre article touche à sa fin et comme vous avez pu le constater, 2007 a été riche en émotions. Puisse 2008 être aussi mouvementé, mais je fais confiance à tous les illuminés, tueurs en série, gangsters et autres dérangés du bocal pour nous mettre un peu d'animation dans tout ça. En attendant, toute l'équipe de la rédaction vous souhaite une excellente année 2008, (n')abusez (pas) sur la boisson, assurez-vous de n'avoir rien oublié en quittant l'appareil et couvrez-vous, ça caille dehors !