/ Los Santos

L'Amérique en deuil

Le président des Etats-Unis, George Grove a été retrouvé mort hier sous un pont du quartier de Groove Street à Los Santos CA. Le FBI enquête pour connaître les causes exactes de sa mort qui restent pour l'instant mystérieuses. Le Liberty Tree se trouvait aux premières loges.

Qui aurait imaginé il n'y a encore que 24 heures que notre président (élu démocratiquement) allait mourir dans de telles circonstances? De nombreux présidents américains, ou plutôt ex-présidents ont été assassinés dans notre histoire, mais aucun ne l'avait été de cette manière. Mais revenons au commencement de cette histoire afin de mieux comprendre comment notre nation s'est retrouvée orpheline.

Tout commence avant hier, il est environ quatorze heures lorsque l'avion présidentiel (Air Force One pour les intimes) se pose sur le tarmac de Los Santos suite à une défaillance techniques sur l'un de ses réacteurs. La réparation étant possible immédiatement, le président est conduit par les membres du Secret Service dans un hôtel proche afin de se reposer le temps de l'intervention.

Mais vers seize heures, le président s'ennuie ferme et décide de fausser compagnie à ses anges gardiens, direction Ganton, où le président espère bien trouver un dealer capable de lui vendre de quoi se remplir le nez. En effet, il faut rappeler là que notre président était dans sa jeunesse un "enfant turbulent" et qu'il n'a pas manqué de goûter aux plaisirs des paradis artificiels durant ses études, on peut donc aisément imaginer que cette époque lointaine lui aura manqué.

Il est environs dix-sept heures lorsque le Secret Service s'aperçoit de la disparition. Une centaine d'hommes seront envoyés à la recherche du Président, avec pour ordre de ne pas alerter la population, sans le moindre succès... George reste introuvable durant toute la nuit.

C'est ce matin, après le passage du facteur, que le Liberty-Tree entre en jeu. En effet, une lettre, adressée à l'attention du rédacteur en chef (oui c'est moi) nous est parvenue. Son contenu était à peu près le suivant: "je tout vus et je vous dirait rien." Les lecteurs, intelligents, auront bien entendu compris: "J'ai tout vu, mais je ne vous dirais rien." Le cachet postal nous a permis d'identifier facilement le bureau de poste à l'origine du message. Ayant eu vent, par l'un de nos informateurs, de la disparition du président, nous avons contacté le Secret Service à qui nous avons confié la lettre.

Après quelques heures de recherches et une dizaine d'arrestations arbitraires, les hommes ont fini par retrouver le président, malheureusement, c'est sa dépouille qu'ils ont retrouvé, gisant sous un pont du quartier de Ganton. L'autopsie et les premiers éléments de l'enquête nous permettent d'en savoir plus sur les dernières heures du président, un enquêteur raconte:

Après s'être échappé de son hôtel, le président à donc pris la route de Ganton, quartier qui, de loin, affiche le mieux son coté mal fréquenté. Bien décidé a trouver de la poudre de première qualité, le président s'est aventuré dans les ruelles les plus sombres de ce quartier en interrogeant toutes les personnes qui passaient... Il a fini par tomber sur un membre du gang Orange Groove Families aussi connu sous le nom Groove Street Families, le membre du gang aurait voulu faire sortir ce, je cite le dealer, 'drogué en manque' du quartier. Le président s'est alors énervé et l'altercation qui a suivi lui a été fatale. Les membres du gang ont donc décidé d'aller jeter le corps dans le canal... Après quoi le corps a subi un sort... moins enviable... Nous avons retrouvé la dépouille à moitié nue... Visiblement violée a plusieurs reprises, un viol... hum... post-mortem... Et si nous n'avions pas retrouvé la dépouille à temps, ce seraient les rats du canal qui en auraient fait un déjeuner.

Des membres de Famille de Grove Street à l'origine de la mort du président.

Le pont sous lequel la dépouille du président a été retrouvée, fraîchement violée.

C'est donc dans des circonstances extrêmement étranges que notre quarante-quatrième président quitte ses fonctions. Comme le prévoit la constitution, c'est le vice président qui assurera l'intérim jusqu'aux élections.