/ Los Santos

Un homme abattu sur Star Junction

Chaque fois qu'un événement inhabituel se produit dans un haut lieu touristique, les badauds présents sur place savourent le moment et des hordes de vacanciers asiatiques armés de leurs appareils photos bientôt ameutées par la vue de l'attraction assaillent rapidement les protagonistes à grand coups de flashs.

C'est ainsi que des policiers de la ville, alertés par un attroupement inhabituel sur Star Junction, découvrent hier après midi un individu au comportement plus que suspect. En effet, un homme d'une quarantaine d'années vient de sortir un couteau et "s'amuse" à faire peur aux passants en leur agitant la lame sous le nez.

Officier John Booze :

J'ai rapidement vu qu'il y avait un problème, mais Billy était en train de chi… euh… de régler un problème urgent dans une ruelle et il m'avait demandé de surveiller que personne ne passe. Du coup j'ai dû attendre qu'il ait terminé avant qu'on puisse intervenir.

Officier William Turd :

Euh… Oui… En effet… Euh… J'ai dû terminer ce truc urgent avant qu'on puisse intervenir…

Les deux hommes tentent alors d'intervenir, rapidement rejoints par quatre autres officiers de police. Le suspect est encerclé mais continue ses pitreries malgré les injonctions des agents. C'est lorsqu'il réalise un mouvement brusque avec la lame que les sept gardiens de la paix lui vident l'intégralité de leur chargeur dans le corps.

Officier John Booze :

C'était sympa… C'est vrai qu'on s'entraîne toujours en tirant sur les bouteilles de Bud' qu'on vient de terminer et j'avais jamais tiré un vrai mec ! En fait c'est beaucoup plus gros qu'une Bud' du coup pas la peine de vider tout le chargeur pour espérer le toucher !

Officier William Turd :

Totalement, c'est un bon truc à savoir pour la prochaine fois, d'ailleurs on a tous fait un sans faute, 100 % de coups à la cible ! Dingue, non ? Enfin non, en fait, il y a l'officier Patterson qui était en fin de service, du coup il venait de terminer son deuxième pack de 30 Buds, ça l'a pas aidé pour viser. J'ai même cru sentir passer une ou deux de ses balles.

Tout est bien qui finit bien dans cette affaire donc, l'homme a été identifié en fin de journée, il s'agit de Preston Wallace, un afro-américain originaire de la ville. En raison de ses origines, une bande d'agitateurs s'est réunie devant le poste de police de Star Junction pour protester contre ce qu'ils estiment être un "crime raciste".

Il n'est pas rare de voir dans nos rues des individus lourdement armés sans que cela ne dérange la police.

Malik Carr, manifestant et probablement dealer :

C'est dingue que ce type se soit fait descendre juste parce qu'il avait un couteau, c'est vrai, un couteau quoi c'est que dalle ! Moi par exemple, jamais je sors dans la rue sans mon UZI, trop de risques mec. D'ailleurs c'est dingue je veux dire, la moitié des gens de cette ville sont armés jusqu'aux dents, et on croise même parfois des mecs avec un lance-roquettes sur l'épaule sans que ça dérange personne… Alors, un couteau ? Nigga please !