/ Los Santos

Un forcené menace de détruire le panneau Vinewood

Il est environ 16 H 10 lorsque les hommes du shérif du comté de Los Santos tentent d’appréhender un individu suspect repéré aux abords du panneau Vinewood. D'après les quelques témoins de la scène qui ont donné l'alerte - un petit groupe de touristes étrangers se tenant à une centaine de mètres seulement du monument le plus photographié de la ville et de ses alentours -, l’individu serait muni d’un objet étrange qui, d’après leurs propos, pourrait être une charge explosive et serait en ce moment-même en train de grimper le long de la lettre D.

Les policiers dépêchés sur place tentent alors d’intercepter le suspect avant que ce dernier ne puisse commettre l’irréparable. Malheureusement pour eux, l’homme parvient tout de même, grâce à un « stratagème improvisé », à s’échapper sans qu’ils ne s'aperçoivent de rien, jusqu’à ce qu’ils se rendent compte que le suspect avait filé.

Photo du suspect prise depuis un hélicoptère quelques minutes avant qu'il ne réussisse à s'enfuir.

Afin de comprendre un peu mieux le déroulement des événements, nous avons interrogé le sergent Chris P. Bacon (dit « Crispy »), qui faisait partie des nombreux adjoints ayant répondu à l’appel du central :

[...] Ce qu’il faut que vous sachiez à propos de cette affaire, c’est qu'mes gars et moi, on v'nait à peine de finir not'pause, alors évidemment on était plein à craquer, comme à chaque fois ! J'vous raconte pas ce qu’on s’est enfilé, mais regardez-moi ce bide, j'vous laisse imaginer la goinfrerie ! Enfin bref, j'vois que ça vous intéresse pas… On parlait de quoi déjà ? Ah ouais... Ce mec là, il nous a foutu une de ces trouilles ! [...] Donc c'est tout, on arrive, on prend bien 3 p'tites minutes pour sortir d'nos bagnoles, on lève le nez et on l'voit perché là-haut. J'sais toujours pas c'qu’il y foutait, et pour êt'e tout à fait franc, j'ai pas vraiment chercher à l'savoir... Et d’un coup, il se tourne vers nous et nous lance : « Reculez ou j'fais tout péter ! » Alors nous, qu’est-ce qu’on fait ? Bah on court tous se planquer aussi vite que possible derrière les bagnoles. Ces mecs-là, on sait jamais de quoi ils sont capables, alors j'ai ordonné à mes gars de se replier. Une trentaine de s'condes plus tard, il s’était volatilisé, l'enfoiré ! [...] Personne n’est encore monté voir ce qu'y avait là-haut, on a trop les chocottes… 'Fin, disons plutôt qu'on n'a pas le matériel adéquat pour ce genre d'intervention. Du coup, on a établi un périmètre d'sécurité au cas où, en attendant l’équipe de déminage. D'ailleurs vous feriez mieux d'dégager avant qu'mon supérieur n'arrive, j'ai pas envie qu'il vous voie ici. Allez, ouste !

Néanmoins, une chose est sûre : les poulets se sont bien fait plumer ! Au vu des circonstances, il est fort probable que certains gradés ayant été présents sur les lieux un peu plus tôt dans la journée y laissent quelques plumes. Il ne reste plus qu'à espérer que le danger soit désormais écarté, ou cela risquerait fort de sentir le poulet rôti.