/ Los Santos

Canna-vice

Tout le monde le sait, le cannabis médical est autorisé à Los Santos. Les utilisateurs sont en effet autorisés à cultiver leur propre production et à se l’échanger en club de trois personnes maximum, mais leur production ne doit pas dépasser 5 pieds sauf pour les producteurs qui fournissent les nombreux dispensaires de marijuana se trouvant en ville.

Cette nuit aux alentours de 23 h 30 c'est au cours d'une intervention des secours sur une femme âgée de 73 ans pour une fracture à la jambe, que les ambulanciers de Sandy Shores ont découvert cette ferme illégale où plus de 200 pieds de marijana poussaient tranquillement sous une serre d'extérieur entre les rondins de bois et les vaches.

Transportée à l'hôpital de Los Santos pour y être opérée durant la nuit, la septuagénaire risque d'avoir un réveil assez difficile.

C'est le prix du vice, les gens d'ici en veulent toujours plus, ils sont à l'écart de la ville et donc se sentent moins surveillés, du coup ils en plantent un, puis deux... et on arrive à ce chiffre exorbitant de 200.

le shérif du comté

Averti par les services d'auxiliaires médicales, le shérif du comté arrivé sur les lieux n'a pu que constater les faits. Elle encourt jusqu'à 15 000 $ d'amende et 3 mois de prison.

Ce genre de culture est souvent utilisée pour réapprovisionner illégalement les 145 dispensaires de cannabis médical comme celui-ci.

À part un ou deux endroits très connus, la plupart des dispensaires sont situés dans des quartiers calmes, entre une épicerie et une boutique de vêtements.

Seule la marijuana à usage médical est autorisée à San Andreas. Étrangement, certains ne possèdent pas d’ordonnance et s’en procurent encore grâce aux dealers. La légalisation de la marijuana médicale n’a pas entraîné la fin des réseaux illégaux mais a tout de même rapporté 4 millions de dollars à la ville de Los Santos au troisième trimestre 2013.