/ Los Santos

Les coiffeurs de San Andreas font face à un manque d'hygiène croissant

Le problème est clair : lorsque vous entrez dans l’un des nombreux salons de coiffure de la ville, vous avez tout simplement l’impression de retourner plus de vingt ans en arrière ! La plupart de ces salons sont petits, sales, et peu voire pas du tout climatisés. Comment les clients peuvent-ils être à l’aise dans ces conditions ? Ces conditions seraient-elles encore une fois liées à la crise, qui appauvrirait les coiffeurs ?

Un manque de confort indéniable

Commençons par la critique la plus récurrente : l’état du siège sur lequel s’installe le client. C’est très simple : il ressemble à un siège d’exécution capitale ! Alors, avec un coiffeur qui brandit des ciseaux et d’autres objets pointus de ce genre, il n’y a pas que les enfants qui seraient tentés d’en faire des cauchemars la nuit. C’est peut-être une des raisons pour lesquelles de plus en plus de gens préfèrent désormais se coiffer entièrement eux-mêmes.

Personnellement, je n’ai plus du tout confiance en ces coiffeurs, et je me fais quotidiennement mes colorations moi-même, à la maison. J’ai eu du mal au début, mais beaucoup de tutoriels m’ont montré comment faire sur Internet

Nous a confié une ancienne habituée des salons de coiffures.

Une situation qui se retrouve dans tous les salons de coiffure de l'État

La localisation géographique n’aide pas : que vous alliez dans un quartier moyen, défavorisé ou à la campagne, le résultat est le même : le salon est dans un état dégradé. A l’heure où nous écrivons ces lignes, il n’y a qu’un seul salon de coiffure dans cette ville qui sorte du lot et qui propose un environnement ainsi que des soins de qualité. Il est situé sur Rockford Hills. Ce n’est peut-être d’ailleurs pas un hasard si le salon le plus huppé de tout San Andreas se situe dans le quartier le plus chic de Los Santos... Mais sachez que depuis quelques années justement, sa clientèle n’est plus forcément huppée.

Le salon "Bob Mulèt" sur Rockford Hills.

Ma famille et moi préférons venir ici, alors que nous habitons sur Vespucci Beach, parce que c’est le seul où nous nous sentons en sécurité.

La peur s'ajoutant au manque d'hygiène

La problématique de la sécurité est donc omniprésente dans les esprits des habitants, que ce soit dans la peur des cambriolages, braquages, agressions à main armée… Il y a de quoi étant donné qu’aujourd’hui ces agressions font la une de la presse chaque jour, mais personne ne devait s’attendre à ce que cela aille jusqu'à remettre en cause l’hygiène des salons de coiffure.

L’accueil est toujours chaleureux cependant, et c’est le cas pratiquement partout. Mais il faut bien comprendre qu’un sourire n’efface pas la crasse derrière le comptoir…

Des clients mécontents.

C’est une honte ! La dernière fois que j’y suis allé, mon coiffeur n’avait même plus d’eau chaude pour faire les shampoings ! Et en plus, comme je suis apprenti électricien, j’ai remarqué que son installation électrique n’était plus aux normes en vigueur : ça veut dire qu’en y allant, on n’est même pas sûr de ressortir vivant, même sans agression !

Ainsi, faut-il envisager de payer ses coupes plus cher ou bien se les faire soi-même afin d’avoir un service de qualité ?