/ Los Santos

Retour mitigé pour les Love Fist

Les Love Fist, célèbre groupe de hard rock, populaire dans les années 80, a fait son comeback hier soir sur la scène du Tequila-la Club à Los Santos. Avec des titres comme Fist Fury, Dangerous Bastard ou encore Down Down Down, Jezz, Willy, Dick et Percy ont fait déplacer des stades entiers des quatre coins de l'Amérique, notamment en 1986 lors de leur tournée "Steel Heart Stone Cold Prostate" qui avait fait un passage mémorable à Vice City. Après deux séparations et reformations, respectivement en 1992 et 1998, puis le décès tragique du bassiste Percy McBalls victime d'une overdose en 2002, les papys du rock étaient fin prêts à revenir sur scène. Leurs fans, beaucoup moins. Peu emballé par leur nouveau répertoire, Teddy, fan de la première heure, témoigne.

La scène des Love Fist au Tequila-la Club.

Ça ? Du Love Fist ? Ça m'ferait mal ! Ils ont pris une grosse claque, on en a rien à foutre de leurs problèmes urinaires et on ne veut pas connaître leur avis sur la politique bordel, on veut voir Jezz fourrer des chèvres et entendre Willy crier son amour pour la lingerie féminine ! Je les adorais dans le temps, mais faut avouer qu'ils sont totalement has-been. C'est quoi la suite ? On va les voir en guests à Fame Or Shame ?

Après ces quelques mots, Teddy ouvrit une bouteille de Piβwasser qu'il se vida sur la tête en hurlant "rock'n'roll !". Ce qui prouve bien le traumatisme généré par cette nouvelle mouture du groupe, loin des valeurs initiales qui animaient le quatuor dans les grandes années. Kent Paul, manager des Love Fist, nous a brièvement laissé entendre que le concert d'hier soir n'était qu'un "tour de chauffe", une soirée expérimentale avant un retour vers les tubes qui ont fait leur succès et, pourquoi pas, un concert phénoménal à la Maze Bank Arena au printemps prochain.

En attendant le nouvel album du groupe attendu pour le mois de janvier, leur best-of, "F-hits-ing you", est toujours en vente dans les bacs.