/ Los Santos

Le sénateur Newman contre la vente d'armes

Le sénateur Landry Newman, habitué à la polémique et n'ayant pas peur des conflits (au contraire), a déclaré être contre la vente d'armes.

Seule la police devrait pouvoir détenir des armes. N'importe qui peut aller dans la première armurerie qu'il croise et s'acheter un fusil d'assaut, c'est n'importe quoi ! De plus, depuis quelques semaines, les "crews" prolifèrent en ville, et lorsqu'ils braquent des épiceries à main armée, le vendeur a lui aussi une arme, et donc une fusillade éclate. Quand d'honnêtes gardiens de la paix se font fusiller lors d'une descente à Grove Street, ce n'est pas vous qui indemnisez les familles, hein !

Nous nous sommes donc rendus dans ce quartier de Grove Street pour parler de ces potentielles réformes avec des membres de gangs. Ils ont refusé de nous dire leurs noms, et qu'on les prenne en photo.

Anonyme : Pfff, et quand les Families viennent nous attaquer ? On est censés leur jeter des cailloux, nous ? Et quand on va à Idlewood niquer des gueules, hein ?

Liberty Tree : Achetez-vous souvent des armes ?

Anonyme : Bah on sort pas trop du quartier nous, on se démerde pour pécho nos armes, mais je pense qu'elles viennent d'Ammu-Nation aussi t'as vu ?

Quelques heures après l'annonce du sénateur, un premier sondage a été mené pour avoir un aperçu de l'opinion générale des habitants de San Andreas. Résultat triste pour le sénateur car en effet 93 % sont contre les réformes de L. Newman et pour la vente d'armes. Face à ce résultat assomant, Newman déclare :

De toute façon, je n'ai jamais aimé San Andreas, je déteste la côte ouest, vous n'êtes tous qu'une bande d'imbéciles ! Je retourne vivre à Liberty City !

Les dirigeants d'Ammu Nation n'ont donc rien à craindre, ils ne sont pas prêts d'être contraints à fermer, et ce pour le bonheur de tous, ou presque.