/ Los Santos

Un homme invincible détruit tout sur son passage

Hier, vers midi, un individu non identifié a semé terreur et chaos à Los Santos jusqu'à ce matin dans les environs de 10 h 30. Nous l'avons suivi tout ce temps-là.

En effet, alors qu'il est activement recherché par le L.S.P.D pour meurtre, le criminel arrête de fuir peu avant midi pour se retourner contre la police. Il ouvre alors le feu et déclenche une fusillade. Il est armé d'un fusil d'assaut, arme devenant de plus en plus courante en ville.

L'homme est touché à de nombreuses reprises mais ne réagit pas, il continue de combattre la police. Nous ne savons rien de ce criminel mais il ne craint pas les balles. La police a évidemment demandé des renforts, une équipe du N.O.O.S.E a donc été dépêchée à Rockford Hills, là où tout a commencé.

Le N.O.O.S.E arrivé sur les lieux.

L'homme qui n'a physiquement rien de particulier ne semble pas ressentir de douleur face aux fusils le mitraillant de tous les côtés. Armé d'un arsenal impressionnant, il continue à assouvir sa soif de destruction dans les environs de Morningwood puis Phillbox Hill avant de se volatiliser. La police n'a aucune trace de lui et le recherche activement.

Grenades adhésives et minigun.

Rien ni personne ne lui a résisté, il a balayé les autorités avec une aisance déconcertante. J'ai essayé de lui demander des informations sur lui, des réponses à toutes les questions que l'on peut se poser : "Qui est-ce ? Est-il humain ? Pourquoi fait-il cela ?". Mais son fusil de précision et son minigun m'ont dissuadé d'insister quand il m'a fait comprendre qu'il ne voulait pas parler.

Il a anéanti tous les moyens de l'état.

Lorsqu'il a vu un Rhino Tank se diriger vers lui, il a sereinement pris son lance-roquettes en main pour exploser le blindé.

Au cours de cette "apocalypse", j'ai pu interviewer quelques civils :

Kate, 22 ans : Oh mon dieu ! Il les a tous tué ! C'est un terroriste ! Courez !

Kristina, 72 ans : La prophétie se réalise, l'immortel devra surgir et prononcer la fin des temps !

Mike, 8 ans : Ouais ! Il a des pouvoirs magiques, c'est un super-héros !!! Il tue les policiers parce qu'ils sont méchants.

Christopher, 53 ans : En 30 ans de service dans la marine j'avais pas vu une telle résistance aux balles, ça paraît impensable, il a reçu au moins une quarantaine de chargeurs dans le bide !

Curtis, 28 ans : Il bute des flics pendant toute une journée, c'est un exemple ce type.

Denise, 68 ans : Il n'est toujours pas mort, c'est un monstre !

Plus d'une cinquantaine d'impacts de balles étaient présents sur son corps.

En ce qui concerne le point de vue de la police, j'ai pu après cet événement m'entretenir avec le lieutenant Doug Hankman :

Liberty Tree : Lieutenant, beaucoup de gens aimeraient savoir, pensez-vous à un surhomme ou un être humain immortel ?

Doug Hankman : Je ne pense pas qu'on soit dans un conte pour enfant, une BD ou un jeu vidéo, donc non je ne crois pas à toutes ces bêtises de gamins. Les hommes déplacés pour l'éliminer ne devaient pas vraiment savoir viser (rire).

LT : Alors comment pensez-vous qu'il a pu tuer autant d'hommes ?

D.H. : Eh bien, cet énergumène était foutrement bien armé, bien mieux que n'importe quel officier de police. Mais de toute façon, on va le retrouver ce fumier. Carlson, café !

Le sénateur Newman, de passage à Los Santos a vivement insisté pour faire une déclaration :

Voilà ! Quand je disais que les armes pouvaient être achetées par n'importe qui. C'est un scandale ! On ne sait même pas qui est cet homme, mais il a tué plus de policiers en moins de 24 h que les gangsters d'Idlewood en 15 ans.

Effectivement, un nombre impressionnant de policiers sont morts en l'espace de moins d'une journée, à cause d'un seul individu. Le Liberty Tree rendra donc hommage aux gardiens de la paix ayant donné leur vie pour leur patrie. Hommage à :

Charles Cullin. Amber Martelly. Morris Kane. Phil Spacey. Donald Knox.

Sebastian Mcpain. Max Parker. Chris Chalke. John Tucker. Peter Modzinili.

Craig Edwards. Jake Enfield. Paul Oléander. Patrick Grey.

Les autres policiers et agents du N.O.O.S.E abattus n'ont pas encore été identifiés mais le bilan est estimé à presque une centaine de victimes.

Des foyers brisés par ce "fléau".

Le maire a préféré ne pas se prononcer suite à ces événements.

Surhomme, immortel, chanceux, psychopathe, super-héros ou fléau, chacun a sa propre opinion sur cet inconnu destructeur.