/ Los Santos

La faute aux canapés

Après plusieurs mois de frénésie journalistique totale, nos chers lecteurs ont pu constater que les articles arrivaient au compte goutte ces derniers jours, sur la page principale du Liberty Tree. Départs en vacances ? Garde à vue prolongée ? Soucis informatique ? Il n'en est rien.

En effet, suite à la visite officielle du président Français, une équipe de votre journal préféré a été dépêchée sur place afin de couvrir l’événement. Aux grands maux les grands remèdes, seule l'élite du staff a été envoyée à Washington en classe éco. DrEmixam, accompagné d'Ezoah, ainsi que votre serviteur, ont eu l'immense privilège de pénétrer la mythique maison blanche afin de voir "en vrai" le chef d'état de la première puissance mondiale, et le gérant d'un pays un peu moins puissant, mais qui fait beaucoup parler de lui dernièrement.

Tout se passait pour le mieux, les rencontres avec nos homologues de tous pays étaient joyeuses et détendues. Le drame survint hier, aux alentours de 20h. Alors que le bureau oval était plein et transformé en salle de réception pour l'occasion, et que nous nous adonnions à une bataille de selfie devant les chefs d'états amusés, de violents maux d'estomac nous prirent par surprise. Très vite, ce fût la ruée vers les toilettes de la maison blanche, on se serait cru sur Del Perro Freeway aux heures de pointes. Alors que certains ont préféré vomir dans les sublimes jarres du hall d'entrée, d'autres ont tout de même cherché à comprendre ce qui leur arrivait.

Au moins 25 likes sur Snapmatic !

Notre courte investigation ne nous mena même pas en dehors de la maison blanche, l'ennemi se trouvait encore dans les murs du palais. Jean-François Colson, médecin généraliste, nous explique.

Vous n'êtes vraiment pas très malin, vous ruer sur des petits fours qui sont restés toute une après midi sous les projecteurs de télévision, c'était la méga chiasse assurée. Mais bon, c'est vous qui voyez.

Les canapés, livrés le midi même par un traiteur indépendant (le traiteur officiel de la maison blanche étant bloqué à New York par les intempéries), étaient restés en effet toute l'après midi dans un bureau oval surchauffé, et où une vingtaine de personnes à l'hygiène douteuse s'étaient relayés à grands coups de caméras et de matériel vidéo. Grave erreur que de fondre sur le saumon fumé et autres soufflés au fromage, au point d'en choper une bonne intoxication alimentaire pour toute la semaine. Mais pas de panique, un bon lavement intestinal, quelques Spasfon, et nous serons de retour en moins de deux. En attendant, préférez une bonne ouiche Lorraine maison, c'est plus sûr.