/ Los Santos

Le premier Up-n-Atom fête son soixante-sixième anniversaire

Il y a soixante-six ans, Up-N-Atom ouvrait son premier restaurant, sur une aire d'autoroute à l'est de Paleto Bay. Depuis, la chaîne s'est développée, et supplante désormais le leader national, Burger Shot, dans l'État de San Andreas. Avant peut-être de viser plus haut ?

Aujourd'hui, Burger Shot a du souci à se faire. Le leader national de la restauration rapide voit arriver sur ses talons un concurrent redoutable, et désormais plus attractif : Up-N-Atom. A la base, il ne s'agissait que d'un restoroute, ceux qu'on croise presque à chaque kilomètre lorsqu'on prend l'autoroute entre Los Santos et San Fierro. Celui-ci était situé à Paleto Bay, juste au nord de Los Santos.

Mais à l'époque, Ben McLair, se rendant compte du succès de son restaurant, décide d'en ouvrir un deuxième, près de Las Venturas, puis un troisième, au sud de Los Santos cette fois-ci. C'est alors le début du succès pour McLair et sa petite entreprise, qui ne va cesser de se développer, s'étendant même jusqu'au New Austin, tout près de la frontière mexicaine.

Le premier Up-N-Atom, situé à Procopio Truck Stop.

Le succès ne cesse de grandir, et Up-N-Atom commence à titiller Burger Shot. En 1978, Up-N-Atom ouvre son premier restaurant à Los Santos, dans le Rockford Plaza ; le succès est immédiat. Suivent ensuite d'autres restaurants : un à Del Perro Plaza en 1981, puis la consécration, avec un restaurant sur Vinewood Boulevard en 1988. Parallèlement, la nouvelle grande firme américaine cède son restaurant de Rockfod Plaza à Cluckin'Bell, spécialiste du poulet.

Le restaurant de Del Perro Plaza.

Dans les années 1990, Burger Shot décide de réagir, et se prend encore plus les pieds dans le tapis. En effet, la marque de McLair n'est là que pour faire plaisir aux clients, et non pas pour le chiffre d'affaires, comme il l'expliquait dans l'une de ses dernières interviews en 1992.

Ben McLair, fondateur d'Up-N-Atom : Notre but n'est pas le profit, loin de là. Nous, chez Up-N-Atom, on veut juste le client passe un bon moment. Les frites sont froides ? Il n'y a qu'à demander et on vous en apporte d'autres, chaudes cette fois-ci. Vous n'aimez pas votre hamburger ? Pas de problème, on vous en offre un autre ! C'est ça l'esprit Up-N-Atom, faire plaisir aux clients, pour les fidéliser...

Un panneau publicitaire visible en ville.

Fidéliser le client, une idée qui a au final permis à Up-N-Atom d'amasser des millions, permettant son développement, ainsi que le financement de grandes campagnes de publicité. Depuis la mort de Ben McLair, c'est son fils, Allister, qui a repris le flambeau, mais celui-ci semble vouloir donner une tournure trop commerciale à l'entreprise.

Toujours est-il qu'aujourd'hui, à San Andreas, Up-N-Atom supplante Burger Shot et les autres fast-foods comme Cluckin'Bell ou Pizza This, qui se partagent les miettes de l'énorme gâteau que représente la restauration rapide.

Le restaurant de Vinewood Boulevard.

Ainsi, Up-N-Atom, 66 ans plus tard, a su garder ses traditions tout en s'ouvrant à la publicité et aux offres commerciales. Espérons pour eux que la société continuera de surfer encore de longues années sur la vague du succès...