/ Los Santos

La gourmandise à Los Santos

Los Santos, l'une des plus grandes villes du pays, représente très bien la vision que le monde a du Rêve Américain. Les inégalités, le racisme, le patriotisme, la prostitution... Los Santos devient de plus en plus l'image des péchés capitaux.

Nous allons aujourd'hui aborder le sujet de la gourmandise, réel fléau pour les médecins, banquiers, époux et pour les yeux. En effet, nous connaissons plusieurs types de gourmandises. Commençons par le plus évident : la gourmandise liée à la nourriture.

Burger Shot

Cluckin' Bell

Les principales entreprises de restauration rapide du pays, Burger Shot et Cluckin' Bell ont toutes les deux plus de 13,2 milliards de dollars de chiffre d'affaire dont 2,8 milliards seulement à LS.

Carla Fatty.

Nous nous sommes entretenus avec une cliente très fidèle du Burger Shot, Carla Fatty :

Liberty Tree : Bonjour Melle Fatty, combien pesez-vous ?

Carla Fatty : Je me pèse tous les jours pour avoir un burger supplémentaire gratuit, je suis actuellement à 126 kg.

LT : Vous mangez tous les jours au Burger Shot ?

C.F : Oui, matin, midi, et soir.

LT : Pourquoi allez-vous y manger si souvent ?

C.F : Parce que c'est trop bon, haha !

Ray Birk.

Nous avons également parlé avec Ray Birk, client régulier de Cluckin' Bell :

J'essaye de m'arrêter d'y aller, mais c'est plus fort que moi ! Mon médecin m'a formellement interdit de remanger un de leurs délicieux menus XXXL, mais je ne peux pas m'en empêcher !

13% des gens allant au moins 3 fois par semaine à l'un de ces restaurants meurent d'un cancer.

Nous connaissons tous le dicton "Nous sommes ce que nous mangeons", mais savons-nous réellement ce que nous mangeons ?

Pour le savoir, nous sommes directement allés à l'usine Cluckin' Bell "Cluckin' Bell Farms" (CBF) de Paleto Bay.

La CBF de Paleto Bay représente le lieu principal de production de tout San Andreas pour l'entreprise.

Chuck Henkilla.

Nous y avons rencontré, Chuck Henkilla, transporteur de marchandises pour Cluckin' Bell :

Liberty Tree : Bonsoir M.Henkilla, pouvez-vous nous expliquer en quoi consiste votre travail ?

Chuck Henkilla : Bah j'vais chercher les bestiaux chez les fermiers, j'les amène aux abattoirs pis j'les ramène ici.

LT : Estimez-vous que les animaux sont bien traités ?

C.H : Bah j'sais pas moi, j'regarde pas.

Burt Ship.

Nous sommes allés à la rencontre de Burt Ship, éleveur de 52 ans :

Liberty Tree : Bonjour M. Ship, pouvez-vous nous parler de vos productions ?

Burt Ship : Mes poules c'est les meilleures de tout l'pays !

LT : Y ajoutent-ils des éléments chimiques, voire toxiques ?

B.S : Ils m'ont dit d'pas l'dire ! Mais mes poules c'est les meilleures !

Hormis la gourmandise liée à la nourriture, il y a également celle concernant l'argent. (Voir article : http://fr.liberty-tree.net/lavarice-los-santos

Pharell Johnson.

En effet, nous avons rencontré Pharell Johnson, banquier à Lombank :

Liberty Tree : Bonjour M. Johnson, que pensez-vous de la gourmandise financière à Los Santos ?

Pharell Johnson : Bonjour. Je dirais tout simplement que cela est effarant, j'ai un nombre impensable de clients ayant tout et qui désirent plus. Par exemple l'autre jour, un riche client a failli perdre tout son patrimoine uniquement pour 123 $ de plus !

LT : Avez-vous pensé à une solution efficace ?

P.H : Non, et je pense qu'il n'y en aura jamais.

La gourmandise, néfaste pour la santé, le moral ou le porte-monnaie, est l'un des pires défauts des habitants de San Andreas.