/ Los Santos

Scandale au LSPD

Trois policiers du LSPD auraient eu des relations sexuelles non-consenties avec une jeune française en visite à Los Santos, selon cette dernière. L'un des policiers soupçonnés est déjà passé aux aveux...

Il est plus de 23h ce mardi 22 avril, quand dans un petit snack de l'est de Los Santos, Jessica Hamon, une touriste française de passage à Los Santos, est accostée par trois policiers qui viennent de terminer leur service. Très vite, ils engagent la discussion, autour d'un, puis plusieurs verres. Tous les quatre sympathisent, et la française leur raconte que son père est gendarme : ils sont justement policiers. Ils lui demandent alors si elle souhaite visiter le commissariat, qui est tout proche. La jeune femme accepte sans se méfier.

Le snack dans lequel Jessica a rencontré les trois policiers.

Sous l'emprise légère de l'alcool, tout le monde se rend au commissariat, pour une petite visite. Ce soir là, quand la jeune femme entre, elle est toute heureuse et souriante. Mais quand elle ressort, elle est choquée et en pleurs. Que s'est-il passé à l'intérieur pendant la nuit ?

La jeune femme s'est rendue d'elle même aux bureaux du Liberty Tree, où j'ai pu l'interroger sur cette soirée.

Liberty Tree : Mlle Hamon, que s'est-il passé ce soir là au commissariat ?

Jessica Hamon : Eh bien, les trois policiers me faisaient visiter, et là... On est rentrés dans un bureau, ils ont fermé la porte et ils ont profité de moi...

LT : C'est à dire ?

JH : Ils ont essayé de me violer, ils ont déchiré ma robe... Deux ont réussi, j'ai pu frapper le troisième et m'enfuir. En sortant, j'ai hurlé que je porterais plainte...

LT : Et vous l'avez fait ?

JH : Oui, dès le lendemain. Je suis revenue avec un ami balèze au cas où je les recroiserais. Mais ils n'étaient pas là.

Jessica Hamon.

La victime est donc revenue au commissariat le lendemain, afin de raconter son histoire. D'abord surpris, le policier qui auditionnait commença à croire vraiment en son histoire, d'autant plus que Jessica a pu décrire physiquement ses agresseurs, avant de les reconnaître sur une photographie.

Agent John Wilson : Ouais, la dame m'a raconté son histoire... J'étais sur le cul, je lui ai montré une photo du Nouvel An où il y avait tout le monde, et je m'attendais à ce qu'elle montre les portos qui font le ménage, mais non, elle a montré des collègues... Alors évidemment, j'étais obligé d'en parler au chef.

L'agent Wilson raconte son histoire à son supérieur, qui la raconte à son supérieur, qui transmet, etc... Jusqu'à ce que tout cela arrive aux oreilles du chef de la police de Los Santos, Andrew Meyer.

Au commissariat, tout le monde est surpris par cette histoire.

Celui-ci se rend en personne au domicile de la jeune femme, afin de l'auditionner. Il lui livre également les noms des trois policiers qui l'ont agressée. Il s'agit des agents Harry King, Jeremiah Growne, et Francisco Lopéz. Tous les trois ont été mis en examen et auditionnés par leurs supérieurs.

Francisco Lopéz.

Et surprise, Jeremiah Growne a rapidement fini par avouer et raconter ce qu'il s'était passé, obligeant également ses deux compères à avouer à leur tour. Selon les trois hommes, ils auraient enfermé Jessica Hamon dans le bureau du chef, profitant de son absence, et auraient tenté d'abuser de Jessica. Harry et Francisco y sont parvenus, mais pas Jeremiah, qui a été assommé par la victime.

Des traces de sperme retrouvées sur place ont confirmé l'identité des suspects, qui ont été écroués, et qui seront jugés prochainement. Le chef de la police Andrew Meyer a ensuite pris la parole devant les médias :

Andrew Meyer, chef de la police : Croyez-moi, ces trois hommes seront lourdement sanctionnés en interne. On discute encore au sujet de la sanction, mais celle-ci sera lourde. Quoi qu'il en soit, je présente officiellement mes excuses à Jessica Hamon, au nom du LSPD, pour les sévices qu'elle a subi. Et nous espérons tous que cette histoire restera un cas isolé.

Le commissariat de Los Santos, situé au centre de cette affaire.

Affaire à suivre donc... Le Liberty Tree vous tiendra au courant de l'avancée des événements, comme toujours !