/ Los Santos

Les Lost MC ont de la compagnie

Partons à la découverte d'un nouveau gang se faisant appeler aussi "Lost MC", allié aux Lost que nous connaissons, et qui semble bien actif dans l'univers de la bécane et de la bière.

Tous les habitants de San Andreas un minimum curieux connaissent la tragique épopée du Lost Motorcycle Club, ce club qui était si estimé et réputé au début des années 2000 à Liberty City et qui après un enchainement de problèmes qui s’est suivi d’une guerre civile à cause d’une division entre ses membres et de gros problèmes d’autorité de leur chef, a fini par arriver à San Andreas. Au départ, ce sont seulement quelques rescapés de Liberty City qui s’y sont retrouvés, et ils ont reconstruits le club pour contrôler le trafic de méthamphétamine de la région. Tout le comté a bien entendu parler dans la presse locale du récent meurtre de leur leader Johnny Klebitz par un certain Trevor Philips, sans doute à cause de ce trafic de drogue.

Seulement, même si ce MC a beaucoup souffert visiblement, cela n’empêche pas qu’il reste encore suffisamment de leurs membres à roder non loin du Casino de Vinewood ou à « résider » dans leurs mobiles-homes au bord de l’Alamo Sea. La population de la région a appris pendant toutes ces années à cohabiter avec ce gang, peu violent à l’égard des civils d’ailleurs, et même à l’apprécier. En effet, une étude statistique a élu les Lost MC cette année le « gang de San Andreas le plus apprécié », en première position devant les Vagos et les Ballas.

Quelques membres des Lost MC.

L’arrivée de nouveaux Lost à San Andreas

Mais ce qui est intéressant, c’est que depuis plusieurs mois, on voit d’autres Lost MC déambuler sur les routes de la région en chopper : qui sont-ils ? Visiblement, ils seraient en quelque sorte « cousins » des Lost que nous connaissons.

Le Président de ce chapitre serait un français qui a voulu créer un chapitre initialement pour représenter les couleurs de son pays et étendre l’influence des Lost dans le monde: ce sont les Lost MC Fra. Étant en désaccord avec l’ancien Président de Liberty City, il a fait une alliance avec Johnny Klebitz, alors vice-président, et c’est en apprenant la tragique nouvelle qu’il a décidé de délocaliser son chapitre dans la région de San Andreas pour prêter main forte aux Lost présents et rapporter à nouveau la fraternité qui manquait aux Lost.

L’objectif de ces nouveaux Lost, en plus de leur passion pour les bécanes et les bières, serait alors de venger la mort de leur frère Johnny, donc Trevor gare à tes fesses !

Nous avons réussi à avoir quelques mots du vice-président de ce nouveau chapitre, Akal :

Le vice-président du chapitre Lost MC Fra, un certain Akal.

On essaie toujours de se réunir entre passionnés du bitume et de la bécane, mais on n’oublie pas le passé pour autant. Dès que nous en aurons l’occasion, nous éliminerons ce sale rat de Trevor Philips.

Et pour accomplir cette mission, il semblerait que les Lost soient désormais alliés à d’autres MC, raison pour laquelle les motards sont de plus en plus nombreux dans leurs rassemblements. Il s’agit entre autre des Skulls of the Death et des Hammer of Anarchy. Ces derniers sont déjà bien connus pour leurs conflits avec les Hellraiser dans la région, mais visiblement en perte d’influence depuis quelques mois.

Les nouveaux Skulls of the Death MC en pleine réunion.

En gros, vous comprendrez chers lecteurs, que la passion de la bécane passe forcément par la violence et le trafic d’armes comme de drogue. Ce sont les activités qui font vivre les finances des gangs en même temps. On se demande d’ailleurs comment elles sont gérées, et par qui.

Des rassemblements plus qu’animés

Quand les Lost MC sont de sortie, faites bien attention à ne pas traverser la route…

Nous savions déjà que les Lost traditionnels se regroupent en ville, près du Casino de Vinewood, mais il semblerait qu’avec l’arrivée de ce nouveau chapitre, ils soient désormais plus présents dans la région de Paleto Bay.

N'essayez pas d'approcher de leur forteresse !

Les pauvres habitants de Paleto Bay ne ferment pas l’œil de la nuit quand les Lost traînent par là-bas, tant il y a de cris et de vrombissements de moteur. C’est sans doute beau à voir, comme le confirme ces quelques clichés, mais sérieux les mecs, pensez aux pauvres gens qui travaillent le lendemain matin hein. Et que ça ne vous gâche pas le plaisir de rouler ensemble. La devise des Lost qui en dit d’ailleurs si long : « Frères pour la vie, Lost pour toujours ».