/ Los Santos

Le Liberty Tree en rade

Vous l'avez sûrement remarqué, notre a site été inaccessible durant quelques jours. Rassurez vous, tout est revenu à la normale, mais nous tenions à vous expliquer les raisons de cette panne.

"Oh mon dieu ! Le site ne marche pas !", "Diante, fichtre, que vais-je faire ?", ou encore "Fait chier, où est le LT ?", voici les phrases que vous, amis lecteurs, avez dû prononcer lorsque, ces derniers jours, vous vous êtes aperçus que le site du Liberty Tree était inaccessible, remplacé par une page blanche dénuée du moindre symbole.

Sachez qu'il existe une raison toute simple, et nullement faussée, pour expliquer d'où provient cette panne. Tout à commencé lorsqu'il y a environ dix jours, deux gros SUV noirs aux vitres teintées se sont garés devant l'entrée de la tour Arcadius abritant le Liberty Tree, avant que des hommes vêtus entièrement en noir n'entrent dans les locaux et grimpent jusqu'au 49ème étage, celui auquel se trouve la rédaction de notre journal.

Les SUV noirs devant le Liberty Tree.

Sans poser de question, sans se présenter, ces hommes mystérieux (on découvrira plus tard qu'il s'agit d'agents du FIB) se rendent dans la salle des serveurs, sans adresser un regard, ni un bonjour. Ils se saisissent des serveurs, et repartent aussi vite qu'ils sont arrivés, sous nos regards ébahis. Ah oui, ils ont aussi embarqué NelsoN, au passage.

Les serveurs du Liberty Tree.

C'est ainsi que le site est alors devenu inaccessible. DrEmixam, patron du LT, s'est rendu sur place, au siège du FIB, pour tenter d'obtenir des explications, et surtout récupérer les serveurs (et accessoirement NelsoN), car cette saisie constituait un terrible manque à gagner. En effet, une telle coupure empêchait le site d'être rentabilisé et coûtait ainsi de l'argent au journal.

Le siège du FIB.

Après plusieurs heures à parlementer, DrEmixam est finalement rentré seul au Liberty Tree, sans les serveurs, ni NelsoN. Notre grand patron s'est alors expliqué sur les raisons de la saisie.

DrEmixam, journaliste renommé : La raison est toute simple. NelsoN avait quelques... "Affaires" en Colombie, et il a été amené à laisser des... "Amis" de Medellin utiliser les serveurs du Liberty Tree pour quelques affaires personnelles. Mais rien de bien important, on pourra bientôt tous se remettre au travail.

L'une des dernières photos connues de NelsoN.

Et en effet, DrEmixam avait raison. Quelques jours plus tard, les serveurs nous revenaient, un par un, après avoir été examinés. Quant à NelsoN, plus aucune nouvelle. Il a échappé à la surveillance des geôliers et est désormais en cavale. Il a totalement disparu des radars, et peut-être du pays, temporairement, on l'espère.

Le FIB nous a toutefois adressé un avertissement : la prochaine fois qu'il serait surpris en affaires avec un pays latino-américain, il serait bon pour aller ramasser de la savonnette à la prison de Bolingbroke.