/ Los Santos

J'ai testé les taxis de Los Santos

Depuis quelques temps, et j'ai parfois un peu le honte de le dire, je roule en taxi ! Oui, parfaitement, depuis qu'un abruti, en sortant de son garage à la résidence de Santa Maria Beach, a complètement esquinté l'aile de ma Cadillac Eldorado ! J'ai dû, après ce malheureux incident, appeler la LS Taxis pour m'amener sur mon lieu de travail en attendant les éventuelles réparations.

D'abord, qu'est-ce que la LS Taxis ? Hé bien pour les nouveaux venus à Los Santos, c'est tout simplement la compagnie officielle de taxi de Los Santos. Disposant d'un arsenal comptant près de 6450 véhicules, des Premier New Models, circulant jour et nuit à la recherche du client. Bien sûr, les Cabbies, qu'on peut aussi voir à Los Santos, ne font pas partie de la LS Taxis et ne me demandez pas pourquoi.

Commence donc le reportage : il est 8h00 quand je suis devant la résidence de Santa Maria Beach. NelsoN, qui habite au rez-de-chaussée, arbore fièrement sa Bmw 760i et sa Viper pour se "moquer" de mon sort. J'appelle à ce moment-là la compagnie :

LS Taxis : Ouais, c'est pour quoi ?

Liberty Tree : Bonjour madame, je voulais savoir si un taxi pouvait venir me chercher à la résidence de Santa Maria Beach...

LS Taxis : Mouai, bah, pff, oui, attendez... Voilà, un taxi arrive!

Liberty Tree : Merci bien madame.

Vous pourrez constater la bonne ambiance qui règne par l'accueil au téléphone. La personne qui vous parle ne vous dit jamais bonjour, jamais au revoir et la plupart du temps, vous raccroche au nez. Enfin, j'essaye au mieux d'oublier cet accueil pitoyable (en attendant de les ré-appeler le lendemain) pour scruter la route. La compagnie est située dans l'aéroport de la ville et sachant qu'en Cadillac, faire ce trajet ne me prenait qu'une dizaine de minutes à faible allure, il devrait en être de même pour le taxi. Restant devant le garage de NelsoN à réfléchir à une façon de crever les pneus de sa Viper pendant dix minutes, je n'entend aucun klaxon, pas l'ombre d'un taxi remuant un nuage de sable pour venir me chercher. Autant dire que le chauffeur est très lent et qu'il n'ose pas se servir du turbo récemment placé sur tous les véhicules de la compagnie.

Finalement, après une demi-heure à attendre, voilà le carrosse royal qui arrive : je dis carrosse royal ironiquement bien sûr car si on compare un carrosse royal sans la moindre salissure à un taxi de la LS, hé bien, il y a de quoi dire ! J'étais consterné en voyant arriver mon véhicule : on aurait cru qu'il venait des Badlands. Des tâches de boue sur tout le bas de caisse, un jaune poussiéreux et des pneus pratiquement dégonflés. Chez LS Taxis, on est peut-être la compagnie officielle mais il faudrait pas trop se reposer sur ses lauriers...

Admirez l'intérieur très sobre et très miteux des véhicules de la compagnie.

Enfin, je peux monter après cette longue attente. Le chauffeur me lance un "B'jour m'sieur Tenpenny", comme chaque matins et heureusement qu'il me dit ça car j'aurais vraiment de quoi insulter la compagnie. Je monte à l'avant. Les sièges tout de cuir vêtus, brûlent à cause de la chaleur omniprésente ce jour-là. Je retrouve aussi comme chaque matins cette odeur de transpiration mélangé au cuir et je ne vous parle pas du petit-déjeuner du Burger Shot à peine entamé qui traîne sur la banquette depuis pas mal de temps (Je vais finir par croire qu'à la LS taxis, on offre le petit-déjeuner en supplément pour fidélité à la compagnie.. ). Au niveau du confort, c'est raté car les sièges sont très mous et vous donne l'impression en vous asseyant, d'être dans un siège baquet inconfortable. Je baisse un peu les yeux et je vois une bestiole sortir du siège par l'un des nombreux trous présent sur le cuir miteux.

WCTR, une grande histoire d'amour entre les chauffeurs de taxi et cette station radio.

Quant aux chauffeurs, la compagnie devrait sérieusement envisager une formation avancée de conduite. Je m'explique : je veux bien que les véhicules aient une boîte de transmission un peu dure et un volant qui ne dirige presque rien mais quand vous roulez tranquillement sur une grande avenue et que d'un coup, vous vous retrouvez dans un mur, je crois que c'est le chauffeur qui a un problème. Un bon point par contre, le chauffeur vous parle de toute l'actualité : "Ouai, vous avez vu ? Trois règlements de compte dans la ville en 24 heures ! Ah, ça me provoque la trouille." et l'on pourrait croire que les chauffeurs de taxi sont très intéressés mais ils en font trop parfois : chaque jour que je prend ce taxi, j'entend toujours la même station de radio, WCTR, avec les fameuses rubriques de jardinage et autres débats. Je ne dis pas que c'est une mauvaise radio, loin de là, mais entendre un jardinier de bon matin, parlant des plantes de balcon ou autres, moi ça me monte à la tête. Oui, évidemment, je pourrais demander de changer de station sauf que j'ai déjà essayé mais ce rustre n'aime rien à part sa WCTR...

Enfin, mon chauffeur et moi arrivons au Liberty Tower après un long calvaire (Et c'est comme ça tous les jours.). Je sors rapidement en lâchant quelques billets et j'en profite pour respirer l'air pur de Los Santos ! Je pourrais aussi vous parler du trajet du soir mais ce serait une perte de temps car c'est la même chose que le matin mais en sens inverse et donc plus dangereux car c'est en descente. Ainsi je vous laisse juger de la LS Taxis, compagnie de grandeur et de décadence.

NDLR : L'équivalence de 4 pneus neufs a été prélevé du salaire de Tenpenny sitôt l'article paru. Merci à lui pour son honnêteté.