/ Los Santos

Attentat déjoué à l'aéroport de Los Santos

L'ombre du terrorisme plane une nouvelle fois sur le pays. Un attentat terroriste a été déjoué hier à l'aéroport de Los Santos, grâce à l'action combinée des cellules de renseignement, de la police et de l'armée. Retour sur cet événement.

Hier, en milieu de journée, le vol 815 de la compagnie American Airlines décolle à destination de Liberty City. Très vite, certains passagers sont alertés par les comportements suspects de plusieurs hommes. Le commandant de bord est mis au courant de la situation par une hôtesse. Du moins, c'est ce que l'on peut présumer car toutes les personnes présentes dans l'avion sont soumises à un débriefing avec les services secrets. Nous n'avons pas pu parler à l'un des passagers pour l'instant. Plus tard, trois chasseurs Harrier de l'US Air Force sont envoyés pour escorter le 747 jusqu'à LSX.

Image de l'escorte fournie par l'US Air Force.

Le vol est alors dérouté vers son point de départ. Il atterri sans encombre et est immédiatement encerclé par les forces de police et par les troupes d'intervention du SWAT. Un bref assaut est donné mais apparemment, aucun coup de feu n'est tiré. Les policiers sont ensuite ressortis avec des suspects qui ont été directement emmenés dans les bureaux de la sécurité de LSX. Les 187 passagers et membres d'équipage sont ensuite sortis et ont été directement emmené au debrieffing des services secrets comme nous vous le disions plus haut.

Le comité d'accueil était plutôt bien garni (Images Fox News©)

L'aéroport de Los Santos a évidemment été bloqué dès l'annonce du "détournement". Des équipes du SWAT et des patrouilles de police ont bloqué tous les accès de l'aéroport. Le mécontentement des usagers s'est fait ressentir immédiatement mais lorsqu'ils ont compris la gravité de l'incident, tous les esprits se sont calmés. Les images du 11 Septembre 2001 sont encore présentes dans toutes les têtes. L'Etat de San Andreas a été placé en alerte maximale mais peu de temps après, c'était tout le pays qui était en alerte noire. Le trafic a été interrompu dans tous les aéroports du pays et tous les avions en vol ont reçu ordre de faire demi-tour par mesure de sécurité.

LSX a été complètement paralysé après l'annonce du détournement. (Images fox News©)

Hélas, toutes ces mesures n'ont pas permis d'éviter le pire. Un avion d'American Airlines, qui faisait demi-tour vers Los Santos s'est écrasé dans la campagne au nord de la ville. Nous n'avons aucune indication à propos de cet accident mis à part ces clichés :

Aucun survivant n'a été retrouvé parmi les 143 passagers et les 15 membres d'équipage. La police n'exclue pas la piste d'un détournement terroriste mais officiellement, toutes les hypothèses sont envisagées. L'avion s'est écrasé en plein sur la voie ferrée qui relie Los Santos à Las Venturas. Le trafic ferroviaire a immédiatement été arrêté mais les perturbations risquent d'être énormes. Les pompiers viennent seulement de maîtriser l'incendie provoqué par le crash. L'accès ferroviaire LS - LV risquent d'être perturbé pendant plusieurs semaines.

Un porte-parole du FBI a indiqué dans la nuit lors d'une conférence de presse que les cibles visées se situaient à Liberty City. Il a même indiqué que l'une d'elle était l'immeuble du Carter Trade Center situé au cœur de Downtown. Il a également indiqué que les 5 suspects arrêtés dans l'avion étaient tous répertoriés sur les fichiers des services de renseignement comme appartenant à une cellule terroriste basée aux Philippines.

Liberty City : la cible des terroristes.

C'est une nouvelle piqûre de rappel pour la population américaine. Le pays est toujours sous la menace constante des terroristes et ce nouvel incident intervient 6 mois après le vol d'un missile à capacité nucléaire dans la base ultra-protégée du désert de Bone County à l'ouest de Las Venturas. (Voir notre article du 21 février 2006)