/ Los Santos

Jeremiah Sturner kidnappé

Los Santos est en ébullition depuis la disparition, il y a deux jours, de Jeremiah Sturner, le fils du gouverneur de l'état de San Andreas, en visite dans la ville des Saints pour un congrès concernant les énergies propres. La veille du sommet, alors que le maire Henry G. Carter recevait le gouverneur Sturner et son épouse, Jeremiah, bien connu pour préférer les parties débridées de l'Alhambra Club aux soirées organisées par la mairie, s'éclipsa sans donner d'autre formes d'explications, direction la piste de danse, les lasers et la musique électronique.

Jeremiah Sturner, bien connu pour sa participation à de nombreuses soirées Jet-Set organisées un peu partout aux Etats Unis.

Le jour du congrès, toujours personne n'avait de nouvelles du fils du gouverneur, jusqu'à ce qu'une patrouille du LSPD ne retrouve sa Corvette abandonnée sur le terrain d'un parc à caravanes.

La Corvette de Jeremiah Sturner, retrouvée par le LSPD.

Aussitôt, l'alerte fut donnée et la majeure partie des unités des forces de l'ordre de Los Santos ont été placées sur l'affaire. Ce n'est que 48 heures après l'enlèvement que des nouvelles fraîches de Jeremiah Sturner arrivèrent aux oreilles de son père. En effet, une enveloppe contenant un enregistrement audio fut livrée au domicile du gouverneur, dans le quartier de Richman. Le message, contenant suffisamment de détails pour ne pas faire croire à une blague, laissait savoir à John Sturner que son fils avait été enlevé par des membres du Pouvoir Rouge, une organisation terroriste basée en Extreme-Orient. Ces derniers expliquent que lors d'une attaque terrestre de l'armée Américaine en Afghanistan, trois de leurs membres ont été faits prisonniers, et que Jeremiah ne retrouverait la liberté à la seule condition que les membres en question soient relâchés et conduits jusqu'à l'aéroport International de Los Santos afin d'embarquer sur un jet privé qui conduirait ces derniers en lieu sûr.

Les trois membres de l'organisation du Pouvoir Rouge (Photos d'archives du LSPD.)

A partir de cet instant, la résidence du gouverneur fut placé sous surveillance du F.B.I. La mairie est aussi gardée par le LSPD et il est désormais impossible d'entrer ou de sortir de Los Santos sans se faire contrôler à l'un des nombreux barrages filtrants mis en place par les forces de l'ordre.

De haut en bas : La mairie de Los Santos sous haute protection, la résidence de John Sturner, gardée par le F.B.I et l'un des barrages filtrants installés un peu partout autour de Los Santos.

La famille Sturner, encore sous le choc, a refusé toute entrevue. Nous avons en revanche pu recueillir quelques mots de la part de l'agent spécial Smithers du F.B.I.

Les Sturner sont choqués par l’enlèvement de Jeremiah, mais le gouverneur ne souhaite en aucun cas plier face à ce genre de menaces. C'est la porte ouverte à tout sinon !

Les négociations seraient en cours, d’après le porte-parole du gouverneur, mais aucune autre information n'est parvenue ni de la mairie de Los Santos, ni de Parker Center, le QG du LSPD.