/ Los Santos

Safari Réalité

C’est ce soir que sera diffusé sur Weazel le premier épisode de la nouvelle émission tant attendue en ce début d’année : La Ferme rapporte du Fric. Le principe de l’émission est simple, on réunit dix « célébrités » dans une ferme isolée de la savane africaine pendant deux mois, et on croise les doigts pour que les lions nous en débarrassent le plus rapidement possible.

Le Logo de la nouvelle émission

Les heureux élus pour vivre cette aventure palpitante (rires) sont, comme toujours, une poignée d’acteurs ratés, d’anciennes vedettes oubliées et de frimeurs sans avenir. Mais quelques uns des candidats ont retenu notre attention :

Michel Vend-des-Tas : Frimeur en chef de la ferme, il devenu célèbre en gagnant le prix du millionième visiteur sur un site pornographique.

Frank Vincenzo : Cet ancien chanteur de chansons paillardes s’est fait connaitre dans les années 80 grâce à des tubes tels que « Mon Gros Zizi » et « Adeline Je la Pine. »

Dave Chavert : Ancien acteur de séries Z, il a acquis sa notoriété grâce à un petit rôle dans « Les Lolos de Pamela. »

Cécile Dupond : Prostituée notoire des environs de Middle Park, sa clientèle est constituée des plus grands hommes politiques du pays. Elle espère un jour devenir actrice au risque de décevoir ses habitués.

Tout ce petit monde va devoir s’occuper de cette ferme pendant les deux prochains mois, et chaque semaine l’un d’entre eux sera éliminé jusqu’à ce qu’il n’en reste plus qu’un qui ne sera malheureusement pas donné en pâture au lion. Au lieu de ça, Weasel s’engage à faire un chèque de 100$ à l’association du choix du candidat. Autant dire que le suspense sera intense.
L’élimination hebdomadaire se déroulera au cours d’une soirée dédiée à l’émission, pendant trois longues heures, deux présentateurs vedettes feront monter le suspense jusqu’à ce que le nom de l’heureux éliminé soit annoncé.

Depuis le plateau de l'émission, Jean-Pierre Fauxcul interrogera les candidats pendants les trois heures de l'émission

Jean-Pierre Fauxcul, animateur vedette : On avait pensé au début donner les perdants en pâture aux animaux de la savane, mais deux problèmes importants nous en ont dissuadés : cela aurait sérieusement compliqué le recrutement des candidats et nos avocats nous ont parlé d’éventuels soucis d’ordre légal… C’est dommage, qui se soucie encore de la loi de nos jours ? On aurait pu faire une émission révolutionnaire avec ce concept…

Comme d’habitude, un numéro fortement surtaxé vous permettra régulièrement de choisir parmi plusieurs nominés celui dont la tête vous revient le moins, Weasel conseille d’ailleurs aux téléspectateurs de voter le plus grand nombre de fois possible afin d’augmenter le poids de leur vote.