/ Los Santos

L’homme qui ne supportait pas les vendeurs ambulants

Algonquin. Cela fait bientôt deux semaines qu’un tueur en série sévit sous nos latitudes. Que les ménagères ménopausées s’opposant à la malbouffe se réjouissent, les cibles sont les vendeurs itinérants de nourriture riche en graisse.
Depuis le mardi 26 janvier s’accumulent les macabres découvertes de vendeurs ambulants gisant près de leur stand, une balle logée dans leur tête. Nous n’avons pas eu une telle vague de meurtres depuis le fameux tueur des éboueurs et la population ciblée semble un peu étrange (tout comme le tueur des éboueurs).
En effet, le tueur, inconnu des services de police, doit avoir quelque chose contre ces personnes gagnant leur pain avec la victuaille grasse, symbole de notre ville. Un opposant extrémiste à la malbouffe détraqué ? Un père vendeur de hot dogs qui le poussait à s’habiller en fille et à s’asseoir sur les genoux de son oncle Joe pendant qu’ils jouaient aux cartes ? Le même tueur des éboueurs qui n’aime pas la monotonie ? Personne ne sait ce qui le motive. On a toutefois pu l’enregistrer une fois, il y a quelques jours, sur les caméras de surveillance installées à Star Junction en pleine action :

Nous voyons ici le tueur, habillé d'un passe-montagne et d'un manteau noir, s'approchant de sa victime à quelques mètres.

Le tueur en pleine action, en bas à gauche.

Une autre photo, peu nette car prise par un mobile, de l’assassinat d’un autre vendeur.

Photo fournie par un témoin.

Témoin : J’ai vu le type avec une cagoule de terroriste comme dans 72 et là je me suis dit « Woah, Phil ! Cette photo tu peux pas la louper ! ». J’aurais pu venir en aide à la personne, mais je préférais ne pas louper la photo. Ah, au fait, elle est où ma récompense ?

Visiblement, notre meurtrier n’a pas peur du public. De toute façon, après chaque coup, il s’évade dans la nature, comme si de rien n’était.
Dans la journée d’hier, l’officier Steve McCormick, chargé de l’enquête a donné une conférence de presse:

Officier S. McCormick : Nous sommes à 200% sur cette affaire terrorisant les concitoyens de notre métropole. Nous cherchons un surnom au tueur pour sa future adaptation au cinéma et nous cherchons aussi quel acteur jouera mon rôle. On pensait à Dave Chavert, mais comme il est parti nourrir les lions pour Weazel, nous n’avons plus personne.

Rebondissement dans cette affaire le même jour, l’agent Kevin Saunderson lors de sa patrouille repéra le tueur avant d’entrer en action. Sur le coup ce dernier s’enfuit dans un Declasse Moonbeam bordeaux, une poursuite démarra jusqu’à ce que la voiture du policier s’encastra dans un bus rempli de personnes âgées et femmes enceintes en voyage.

Le Moonbeam vu par les caméras de la voiture de Saunderson.

Le fuyard n'hésite pas à braver l'impossible...

...et à mettre en danger les passants jusqu'à rentrer dans ce taxi.

L’agent Saunderson a bien voulu nous prêter main forte afin de nous donner plus amples informations sur le criminel…

Agent K. Sauderson : Ce fut une poursuite haletante. J’ai tout de suite vu que c’était lui le tueur, il correspondait au signalement donné par notre chef. Il était Noir et se dirigeait vers un stand de hot-dogs. Ça ne pouvait être que lui, le patron nous a dit « Afro-Américain, Asiatique, Latino. Quiconque s’approchant d’un stand de vente itinérante doit être bouclé. A propos de son accident, il nous a répondu : C’était ça ou bien la façade du Dunkin’Donuts, je n’ai pas réfléchi deux fois !

A ce jour, la police a arrêté quelques milliers de suspects.
« Peut-être devrions nous les fouiller pour voir s’ils sont armés d’abord… » vient de déclarer l’officier McCormick.
Toute personne ayant des informations sur le tueur ou qui aurait un surnom à proposer est priée de se rendre au commissariat de police le plus proche. Elle se verra remettre une récompense de 10$, une étoile de shérif en plastique et un pistolet à impulsions électriques.