/ Los Santos

Permis de tuer

Alors que le maire de la ville se ridiculise une fois de plus en revenant sur sa récente décision de fermer les ponts de la ville pour nous protéger des hordes de sauvages venus de la cote est pour nous envahir, on est en droit de se demander s'il y a encore quelqu'un aux commandes. Les événements récents viennent conforter ces craintes puisque des citoyens se permettent désormais de mettre la ville voisine de San Fierro à feu et à sang sous prétexte d'une annulation de leur série télé favorite. On en vient rapidement à se demander si notre jeunesse n'est pas devenue folle.

Tout le monde est parfaitement conscient de l'influence de Vinewood dans les politiques au travers de l'état. The Exploder, Scarhead, Badfellas, Wolker New Austin Ranger sont autant de divertissements télévisuels qui influencent gravement le comportement de nos jeunes. La télévision aurait sur notre société une influence bien plus néfaste que le trafic de spank, l'expression "tuer le temps devant la télé" adopte alors une interprétation beaucoup plus littérale du verbe tuer.

Télévision dangereuse !

Voyez Preston Wallace, abattu récemment par les forces de l'ordre Liberticiennes alors qu'il les menaçait armé d'un couteau. Pas de procès pour lui mais en tant que chômeur de longue date, on imagine bien que Monsieur Wallace avait tout le loisir de regarder la télévision, une télévision qui lui a alors donné goût à la violence à laquelle il s'est adonné dans ses derniers instants. Il ne s'est alors pas soucié de sa propre mort puisque les héros de télévision ne meurent que rarement même dans les pires situations.

Quant à Joe Bert, cet homme de 32 ans qui avait commis en 2005 un véritable massacre dans les rues de Las Venturas à l'aide d'une moissonneuse batteuse, son séjour en prison l'avait forcé à regarder la télévision plus de douze heures par jour pendant les quatre années qui ont précédé le drame. Un lavage de cerveau insupportable pour n'importe quelle personne normalement constituée qui voudrait alors tout naturellement se prendre pour ses héros de télévision qui sont, comme chacun le sait, tous des assassins sanguinaires.

Un business hors norme

Une mère de famille signale lors de notre micro trottoir :

Il y a des millions de téléspectateurs dans tout l'état, tous ne deviennent pas des tueurs sanguinaires. Nos programmes doivent être plus sains que ceux diffusés au Mexique, ce sont tous des tueurs là bas.

Mais il n'empêche que la majorité des gens qui abusent de la télévision sont plus renfermés et agressifs que les autres.

Le maire a beau s'opposer à la proposition du candidat à la gouvernance de l'état Madd Dogg, il n'en reste pas moins que la télévision représente un danger bien plus réel pour la population que l'omniprésence des armes dans notre société. Et pourquoi ne pas supprimer tout simplement les taxes et limitations imposées à la vente d'armes pour les appliquer à la télévision ? Le courage n'est pas la première qualité de nos hommes politiques, on se doute donc naturellement qu'une telle décision n'est pas pour demain.

Source