/ Los Santos

Attentat manqué au commissariat de Los Santos

Terreur et hilarité à Los Santos ce matin, en effet, hier vers 16 h, un groupe d'activistes écologistes anti-gouvernementaux a manqué son coup à Pershing Square, tentant de s'en prendre "aux forces fascistes gouvernementales responsables de la destruction de l'écosystème de San Andreas" par le biais d'un attentat suicide à l'aide d'un véhicule piégé.

L'engin explosif qu'ils ont utilisé étant un mélange de produits issus de l'agriculture biologique et de récupérations diverses dans les poubelles de grandes enseignes (fumier, huile de colza et divers déchets végétaux), la bombe n'a fait que détruire le moteur du véhicule utilisé lors du déclenchement de la bombe, dissimulée dans le moteur. Les enquêteurs n'ont toujours pas déterminé pour quelle raison ils ont préféré le moteur au coffre de la voiture.

Le véhicule volé qui a servi au méfait.

Ce sont les agents de police en poste devant le commissariat, hilares, qui ont procédé à l'arrestation des terroristes, qu'ils ont identifié dans un premier temps comme étant "des hippies communistes fumeurs de crack".

Les terroristes, âgés de 17 à 19 ans sont sans emploi et connus des services de police pour détention de marijuana et militantisme subversif, ils seront mis en examen pour "tentative de suicide sur la voie publique ayant entraîné des dégradations et des troubles à l'ordre public", en effet la destruction du moteur du véhicule a entraîné une salissure de la chaussée et du marquage au sol, le coût des réparations est estimé à 33 $.

Une personne âgée a fait un infarctus en raison d'une crise de rire incontrôlable en assistant à la tentative de fuite désespérée des jeunes terroristes en herbe, qui ne parvenaient pas à sortir de leur véhicule alors qu'ils étaient encerclés par les forces de police, sous les applaudissements et les acclamations des passants qui ont filmé la scène à l'aide de leur téléphone portable.