/ Los Santos

Passe plus partout

La série noire continue, avec la fin tragique de notre collègue, Passe-Partout.

Six heures du matin, le jour se lève sur la route 68 et la campagne poussiéreuse de l'état de San Andreas. Jodie, 44 ans, est femme de ménage dans un petit motel et les jours se suivent d'une façon bien monotone pour cette native de Sandy Shores. C'était sans compter sur la macabre découverte qu'elle allait faire hier matin, en allant chercher ses chariots de linge sale.

Jodie : J'arrive toujours un peu en avance, histoire de me griller une Redwood sur le parking du motel. Je vois les premiers rayons du soleil arriver, ça crée des couleurs pastel fabuleuses. Sauf hier matin, c'était plus rouge vif...

En effet, alors qu'elle se dirigeait vers le local technique, une Phoenix dont les portières étaient restées ouvertes, attira son attention. C'est en s'approchant du véhicule qu'elle découvrait un corps sans vie, recroquevillé tout près de l'auto. Jodie jeta sa cigarette, sorti son cellulaire et composa le 911. Un gros quart d'heure plus tard, trois unités du Shérif de Sandy Shores arrivaient sur place, accompagnées du légiste.

Très vite, le parking de ce petit motel était envahi par la police de Sandy Shores.

Abattu de trois balles en pleine poitrine, l'identité du malheureux n'allait pas tarder à être révélée. Une carte de presse du Liberty Tree se trouvait dans la poche arrière de l'individu. Jodie avait découvert le corps de Passe-Partout, valeureux journaliste au LT depuis 2006.

Le corps sans vie de Passe-Partout.

Shérif Wallace : Un pistolet non chargé et un porte-document blanc ont été retrouvés à proximité de votre collègue, tout laisse à croire qu'il avait rendez-vous avec quelqu'un et qu'il savait que ça pouvait mal tourner. Il aurait dû regarder à deux fois si son flingue était bien chargé, ahah ! L'assassin n'a pas laissé beaucoup d'indices, on a juste retrouvé une bague de cigare Partagas, mais on sait pas si c'est en lien avec l'affaire.

Passe-Partout aurait donc été victime d'un guet-append. Nous n'avions plus de nouvelles de lui depuis plusieurs semaines à la rédaction, ce qui pourrait signifier une quelconque implication dans une activité illégale qui l'aurait menée à sa perte.

DrEmixam : Avec ses tendances sado-maso, j'ai toujours cru qu'on retrouverait PP crucifié dans un donjon, habillé en cuir avec un minibus dans le cul. C'est fou comme on peut se tromper sur les gens, ça me laisse perplexe.

Toujours est-il que la série noire continue au Liberty Tree, et que la faucheuse semble en avoir après nos journalistes. La faucheuse, si tu lis ces lignes...J'ai de l'argent, on peut négocier...