/ Los Santos

Un attentat déjoué au Kortz Center

Un attentat à la voiture piégée a été déjoué hier, juste avant une visite du maire de la ville. Le suspect n'a pas encore été appréhendé.

Le maire de Los Santos, Michael J. Haley, avait prévu de visiter le Kortz Center hier, en fin de matinée, mais a du reporter cette visite. Mais alors qu'il s'apprêtait à quitter l'hôtel de ville, on lui a notifié que la visite était reportée, la faute à un "petit événement indépendant de notre volonté". Le maire à donc du, un peu à contrecœur, se rendre au festival de la pêche à la mouche, qui se tenait sur Legion Square.

Vue globale du Kortz Center.

Quel était donc cet "événement" ? Une manifestation ? Un problème technique ? Et bien non. Il s'agissait de quelque chose de bien plus inquiétant, et il suffisait de s'approcher de la voie d'accès au Kortz Center pour s'en rendre compte.

La police devant l'entrée du Kortz Center.

En effet, impossible de pénétrer dans le centre sans être muni de carte de presse. Une fois au sommet, nous rencontrons quelques collègues qui nous informent de la situation.

Kyle Brooks, journaliste au Daily Globe : C'est une voiture piégée. Elle a été laissée sur le parking, juste là-bas.

La voiture piégée, observée par deux journalistes (dont Kyle Brooks).

La voiture est une Bullet, et est arrivée tôt le matin. Et selon des témoins, l'homme qui la conduisait a quitté le centre à pied. Dans le doute, l'un des agents de sécurité présent sur place s'est approché, et a entendu un petit "tic-tac" des plus inquiétants. Il a donc prévenu la police, qui est arrivée en trombe quelques minutes plus tard.

L'intérieur du Kortz Center.

La police a commencé à étudier les caméras de surveillance afin d'identifier l'homme. Après l'alerte à la bombe dans le centre-ville il y a quelques jours, la tension monte dans les services anti-terroristes du LSPD. Beaucoup craignent des attentats revendiqués par des groupuscules terroristes du Moyen-Orient, comme nous le confie l'un des agents de sécurité, Calvin Brighton.

Calvin Brighton, agent de sécurité : On craint qu'ils s'agissent de terroristes islamistes qui veulent commettre des attentats sur le territoire américain. Mais on ne les laissera pas faire, on retrouvera ces salauds !

Calvin Brighton.

Le suspect n'a pas encore été identifié. La police de Los Santos recommande aux quelconques témoins d'événements similaires de prévenir immédiatement le commissariat le plus proche.