/ Los Santos

Incendie hier au Richman Hotel

Hier dans la journée, le Richman Hotel a dû être évacué suite à un client inconscient au sujet des risques potentiels que peuvent occasionner une cigarette...

Il est 12h36 hier lorsque la sirène d'incendie retentit dans la caserne de pompiers de Rockford Hills. Un incendie s'est déclaré dans une chambre du Richman Hotel, situé sur Eclipse Boulevard West.

L'hôtel, rapidement évacué, n'est pas en proie aux flammes grâce aux portes des chambres qui sont des portes coupe-feu. L'incendie est donc rapidement maîtrisé grâce à une rapide intervention des pompiers. Ces derniers déterminent rapidement l'origine de l'incendie : une cigarette serait à l'origine du désastre.

En moins de 5 minutes, les pompiers étaient sur les lieux de l'incendie.

Landon Harper, pompiers à la caserne de Rockford Hills : L'origine de l'incendie est une cigarette, c'est une Redwood, on a retrouvé l'emballage. Elle a été posée au bord d'une table, et quelque chose a fait basculer la table. La cigarette a alors enflammé les tapisseries puis tout a cramé.

Jon Jr Gravelli, responsable de l'incendie : Bah c'est bon c'est involontaire, c'est quand même pas ma faute si mon clébard a bousculé la table. Et puis si le proprio veut porter plainte, j'm'en fous, mon père (Jon Gravelli, chef de la mafia Gravelli à Liberty City jusqu'à sa mort en 2008) avait comme avocat Goldberg, Ligner & Shyster !

Plusieurs tableaux de grands peintres auraient été réduits en cendre.

Christopher Thompson, propriétaire du Richman Hotel : C'est honteux, des tapisseries du XIXème siècle ! Et on perd une chambre, la façade est à refaire, les clients sont mécontents car on a dû évacuer l'hotel ! Nous allons traîner en justice cette personne, et elle n'est plus la bienvenue ici ! Et aussi les animaux sont interdits dans mon hôtel, monsieur !

Landon Harper, Jon Jr Gravelli et Christopher Thomson

Jon Jr Gravelli serait venu à Los Santos pour des raisons qui restent floues, il est depuis reparti à Liberty City.

Les réparations sont estimées à 600 000 $, l'affaire passera devant les tribunaux en octobre prochain, la justice déterminera à cette occasion qui devra payer les réparations.